Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)







Campagne présidentielle 2012 : Une nouvelle étape pour un discours classique


Rédigé le Lundi 6 Février 2012 à 09:53 | Lu 659 commentaire(s)


La candidature à un troisième mandat du président de la République continue d’alimenter les débats. Malgré le verdict du Conseil Constitutionnel et le démarrage de la campagne électorale ce dimanche, la validation ou non de cette candidature des FAL 2012 se positionne au centre des discussions dans cette campagne électorale.


Campagne présidentielle 2012 : Une nouvelle étape pour un discours classique
L’opposition sénégalaise ne semble pas prête à laisser passer Abdoulaye Wade se présenter à la présidentielle de février 2012. Unie comme un seul homme, elle a procédé ce dimanche à ce qu’on peut appeler une campagne commune, pour dire non à un troisième mandat de Me Wade. Comme lors de la période d’avant campagne, œuvrer ensemble pour empêcher le chef de l’Etat de briguer un troisième mandat continue d’être l’objet principal de cette campagne.
 
Se lançant dans la même polémique que l’opposition et le M23, le candidat des FAL 212 qui ouvrait sa campagne ce dimanche à Mbacké, a abordé le fameux sujet. « Certains sont jaloux de mes réalisations au Sénégal et en Afrique », a rétorqué Me Wade, faisant allusion à la communauté internationale qui s’est montrée défavorable à sa candidature. Le président de la République ne s’est pas également tenu dans ce meeting, de dénigrer le président Léopold Sédar Senghor qu’il taxe de n’avoir été qu’à la solde de l’occident.
 
A moins d’un mois de l’échéance électorale, la décision du Conseil constitutionnel et le démarrage de la campagne électorale ne semblent pas changer les discours car si du côté de la mouvance présidentielle, tous les moyens sont bons pour prouver la validité d’une candidature controversée, la lutte se poursuit du camp de l’opposition pour la disqualification de Wade pour le 26 février 2012.
 
 




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports