Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : Le cap des 3 millions de cas franchi dans le monde...



Des opérateurs réquisitionnés pour le manque d’eau en Guadeloupe
 
Le préfet de Guadeloupe a réquisitionné plusieurs opérateurs de l’eau pour trois mois, afin de pallier les manques d’eau dans plusieurs communes du territoire d’outremer, en pleine crise sanitaire du coronavirus, a-t-on appris de sources concordantes. De nombreux foyers de Guadeloupe sont régulièrement privés d’eau potable, une situation devenue particulièrement difficile alors que les autorités sanitaires recommandent de « se laver les mains plusieurs fois par jour » pour lutter contre la propagation du coronavirus.
 
Trump mis en garde plus d'une dizaine de fois en janvier-février
 
Le président américain a été à maintes reprises alerté quant aux dangers du nouveau coronavirus dans des rapports des services de renseignements en janvier et février, indique lundi le Washington Post. Ces mises en garde, plus d'une dizaine, comprises dans des documents secrets connus comme le briefing quotidien du Président, étaient émises à un moment où Donald Trump minimisait la menace de la pandémie du Covid-19. Le Washington Post cite comme sources, sans les nommer, d'actuels et d'anciens membres de l'administration.
 
Les caillots de sang causés par le Covid-19 préoccupent les médecins
 
C’est l’une des sombres découvertes de la pandémie : la maladie Covid-19, initialement perçue comme une virulente affection respiratoire, attaque bien plus que les poumons. Déjà, on s’est aperçu que d’autres organes, comme les reins, étaient affectés.
 
La formation de caillots dans des vaisseaux sanguins peut asphyxier les membres. Quand ils se forment dans les veines de la jambe (phlébite), ils peuvent se déloger et remonter vers les poumons, y boucher l’artère et les mettre à l’arrêt (embolie pulmonaire). Dans le cœur, ils peuvent provoquer une crise cardiaque. Quand ils vont au cerveau, c’est l’accident vasculaire cérébral. Tous ces scénarios ont été observés chez des malades du Covid-19 qui n’avaient aucun facteur de risque autre que d’avoir contracté le nouveau coronavirus. Plus de détails à lire par ici.
 
Qu'est-ce qu'un « proche » et une « relation sentimentale stable »?
 
Vous avez quatre heures. Les Italiens aussi planchent très sérieusement sur cet énoncé en vue du déconfinement prochain du pays, car l’autorisation de sortie sera accordée pour voir des « proches », formule qui suscite le débat. Le point par ici.
Plus de 50 millions de personnes déplacées dans le monde, un record
 
Plus de 50 millions de personnes vivent en exil dans leur propre pays après avoir fui la guerre ou les catastrophes, une population particulièrement vulnérable aux risques liés à la pandémie de nouveau coronavirus, alerte mardi l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC). Pas moins de 33,4 millions de personnes ont dû abandonner leur foyer en 2019 tout en restant dans leur pays, portant le nombre total de déplacés internes à 50,8 millions, un record, selon le rapport annuel de l’IDMC et du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).
 
Les Français jugent sévèrement le gouvernement
 
62 % des Français ne font pas confiance au gouvernement pour réussir le déconfinement, indique le baromètre politique Odoxa-CGI pour France Inter, l’Express et la Presse Régionale publié mardi. La cote de popularité d’Emmanuel Macron a gagné 4 points en avril et 9 points depuis mars et le début de la crise sanitaire. Mais ils sont encore 58 % (-4) à trouver qu’il est un « mauvais » président contre 42 % (+4) qui le jugent un « bon » président. Son Premier ministre s’en sort mieux, avec une cote en hausse de 5 points en avril et de 11 points en deux mois. Mais il reste lui aussi majoritairement impopulaire (53 % contre 46 %). Pour près des deux-tiers des Français (65 %), l’exécutif « n’est pas à la hauteur de la situation » depuis le début de la crise sanitaire.
 
Le pétrole américain continue sa chute en Asie
 
Le baril pour les livraisons en juin chute de 11% en Asie, alors que tous les réservoires sont pleins aux Etats-Unis et que la consommation reste au ralenti avec le confinement.
 
 
 
1.303 morts en 24h aux Etats-Unis, la baisse se poursuit
 
La baisse sur les bilans quotiens continue aux Etats-Unis, avec 1.303 morts en 24 heures. Le cap du million de cas est également en passe d'être franchi, selon l'hôpital John Hopkins.
 
Trump plaide pour une réouverture des écoles avant l'été
 
Le président Donald Trump a souhaité lundi la réouverture de nombreuses écoles américaines avant les vacances d'été, tout en soulignant que la décision reviendrait aux gouverneurs des Etats.
 
«Je pense que nous allons voir de nombreuses écoles rouvrir même pour une courte période, et ce serait une bonne chose», a-t-il déclaré lors d'un point-presse à la Maison Blanche. Les «jeunes semblent bien s'en sortir» face au nouveau coronavirus, a souligné le milliardaire républicain.
Amazon dans le collimateur de la justice new-yorkaise
 
Selon un document obtenu par la radio publique NPR, le procureur général de l’Etat de New York estime que les mesures prises par l’entreprise pour protéger ses employés dans les entrepôts sont « très insuffisantes » et ont peut-être enfreint les régulations. L'enquête se poursuit.
 
 Trump assure ne jamais avoir envisagé de reporter l’élection à cause du coronavirus
 
Le président américain Donald Trump a affirmé lundi n’avoir jamais envisagé d’essayer de faire reporter l’élection présidentielle du 3 novembre en raison du coronavirus.
 
« Je n’ai jamais envisagé de changer la date (…) Pourquoi est-ce que je ferais cela ? », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans les jardins de la Maison Blanche.
 
Il y a quelques jours, son adversaire démocrate Joe Biden avait prédit que le milliardaire républicain ferait son possible pour reporter la date du scrutin. « C’est juste de la propagande fabriquée de toutes pièces », a répondu M. Trump.
 
Donald Trump en sait davantage sur la santé de Kim Jong-un mais ne peut rien dire
 
« I have a pretty good idea », répond le président américain, qui précise aussitôt qu’il ne peut pas en dire davantage, tout en lui souhaitant le meilleur. Alors que les rumeurs se multiplient, Séoul a affirmé lundi que le leader nord-coréen était « vivant et en bonne santé ».
 
Donald Trump estime qu’il n’est pas responsable d’une hausse des ingestions de désinfectant
 
Lors de son briefing quotidien, le président américain a dû revenir sur ses propos de jeudi dernier (quand il avait spéculé sur de possibles traitements du coronavirus à base d'« injections » de désinfectant). Alors qu’un journaliste lui signale que selon le gouverneur du Maryland, il y a eu une hausse des appels dans les centres anti-poison pour des ingestions de désinfectant, le président américain répond sèchement « I can’t image why » (Je ne peux pas en imaginer la raison). Estime-t-il avoir une part de responsabilité ? « Non, non », répond très vite le président américain avant de passer à la question suivante sans s’éterniser.
Nouvelle grève chez Amazon aux Etats-Unis
 
Des employés des entrepôts Amazon ont de nouveau fait grève lundi pour demander une meilleure protection face au coronavirus, et ont obtenu le soutien d’ingénieurs et codeurs du groupe, selon les associations qui organisent le mouvement. Environ 400 employés des entrepôts, qui ont entamé leur mouvement mardi dernier, ont utilisé lundi un arrêt maladie pour ne pas se rendre sur leur lieu de travail, selon l’association Athena.
 
Ils dénoncent le « refus continu d’Amazon de prendre les précautions nécessaires pour empêcher la propagation du coronavirus dans ses installations », détaille-t-elle un communiqué. Dans un mouvement distinct, débuté vendredi, 500 ingénieurs et codeurs d’Amazon n’ont pas travaillé lundi, selon l’association Amazon Employees for Climate Justice.

20minutes.fr

Mardi 28 Avril 2020 - 09:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter