Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : polémique autour du remède de Madagascar



Coronavirus : polémique autour du remède de Madagascar
Madagascar dit avoir trouvé un remède contre le coronavirus mais l'OMS a indiqué qu'il n'existe pour l'heure "aucune preuve" que le remède peut "prévenir ou guérir" du coronavirus.

Le président malgache Andry Rajoelina a lancé le lundi 20 avril un remède sensé prévenir et guérir le coronavirus.

Il a lui-même bu ce remède fait à base de plantes médicinales locales et promis qu'il serait disponible pour contrer le coronavirus sur la grande île.

Malgré un lancement en grande pompe, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme qu'il n'existe aucune preuve scientifique que le remède de Madagascar contre le Covid-19 soit efficace.

L'académie nationale de médecine du pays (ANAMEM) a également mis en doute l'efficacité du remède conçu par l'Institut malgache de recherche appliquée (IMRA).

L'ANAMEM précise que le remède - Covid-Organics - pourrait potentiellement nuire à la santé des personnes qui les consommeraient car ses "preuves scientifiques n'avaient pas été établies".

Le Covid-Organics fait à base de plantes est distribué gratuitement aux personnes les plus vulnérables.

Il est produit à partir de la plante d'artémisia - la source d'une molécule utilisée dans le traitement contre le paludisme - et d'autres plantes malgaches.

Il est commercialisé en bouteille et en tisane après avoir été testé sur moins de 20 personnes pendant trois semaines, a déclaré à la BBC le chef de cabinet du président Lova Hasinirina Ranoromaro.

"Des tests ont été effectués - deux personnes ont maintenant été guéries par ce traitement", a déclaré M. Rajoelina lundi lors du lancement de Covid-Organics.

"Cette tisane donne des résultats en sept jours", a déclaré le président malgache, Andry Rajoelina, qui a également exhorté les populations à l'utiliser à titre préventif.

"Les écoliers devraient en boire... petit à petit tout au long de la journée", a-t-il déclaré aux diplomates et autres dignitaires réunis pour le lancement.

BBC

Jeudi 23 Avril 2020 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter