Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM







PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité






Côte d'Ivoire : charniers à Abidjan, des violences dans l'ouest

En Côte d'Ivoire, à Yopougon, la guerre est officiellement terminée depuis la semaine passée et c'est maintenant que l'horreur apparaît. Les enquêteurs de l'Onuci ont découvert vendredi plusieurs charniers dans cette commune d'Abidjan qui fut le dernier bastion des combattants pro-Gbagbo. Par ailleurs, si à Abidjan le calme est dans l'ensemble revenu, dans l'ouest du pays, les violences continuent.


A mesure que les découvertes macabres s'additionnent, Yopougon voit peu à peu s'effacer son surnom de « cité de la joie ». En début de semaine passée, la Croix-Rouge avait ramassé plusieurs dizaines de cadavres gisant dans les rues.

Vendredi, les équipes de l'Onuci ont mis à jour dix fosses communes dans lesquelles reposaient les corps de 68 hommes. Selon les Nations unies, ce massacre a été commis par les miliciens du régime déchu et les corps ont été ensevelis à partir du 12 avril, au lendemain de la chute de Laurent Gbagbo.

Des mercenaires libériens qui sèment la terreur

A Yopougon, la peur d'une partie de la population n'a pas totalement disparu mais le temps des crimes de masse semble passé. En revanche, plus à l'ouest, le sang coule toujours en abondance. Dans leur fuite vers la frontière, des mercenaires libériens engagés par l'ancien régime sèment la terreur. A Dabou et Grand-Lahou, sur la route côtière, leurs affrontements de ces derniers jours avec les FRCI (Forces républicaines de Côte d'Ivoire) ont fait des dizaines de morts. Leur traque menée par les soldats pro-Ouattara est également sanglante.

Selon des sources concordantes, depuis vendredi, dans quatre villages situés au nord de Sassandra, une centaine de personnes ont été tuées et toutes ne sont pas mortes au combat. Un commandant FRCI assure que ses soldats ne commettent aucune exaction mais des défenseurs des droits de l'homme et des habitants parlent de villages brûlés et de jeunes incités à prendre les armes. Des armes qu'ils utilisent pour livrer bataille, mais aussi assouvir des vengeances.

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019