Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM







PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité






Côte d'Ivoire: une délégation de la Cédéao attendue mardi à Abidjan

La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a décidé l'envoi mardi 28 décembre 2010 d'une délégation à Abidjan, composée des présidents béninois, sierra-léonais et cap-verdien. Ce samedi, le camp du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo avait qualifié d’«inacceptable» les menaces de l'organisation régionale d'envisager le recours à la force pour le déloger.


Le président béninois, Boni Yayi à son arrivée à Abuja, au Nigeria pour un sommet d'urgence sur la Côte d'Ivoire, le 24 décembre 2010. AFP
Le président béninois, Boni Yayi à son arrivée à Abuja, au Nigeria pour un sommet d'urgence sur la Côte d'Ivoire, le 24 décembre 2010. AFP
« Le président Boni Yayi, accompagné de ses pairs de la Sierra Leone et du Cap-Vert, se rendront mardi à Abidjan porteurs du message de la Cédéao (Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest) au président Laurent Gbagbo », a affirmé à l'AFP Jean Marie Ehouzou, ministre béninois des Affaires étrangères.

«Il est clair que la détermination de ces hommes d'Etat, pour trouver une sortie par le dialogue à la crise, est sans équivoque. Ils iront parler au président Gbagbo pour le lui faire comprendre et essayer d`obtenir de lui de partir sans attendre, du pouvoir, comme le dit la Cédéao», a-t-il ajouté.

« C'est un geste de bonne volonté pour tenter de trouver une issue pacifique à ce problème qui nous préoccupe tous. Nous devons négocier d'abord, a-t-il précisé sur RFI. lls verront également le président élu [Alassane Ouattara] pour lui dire que la paix a un prix, qu'il faut faire preuve de souplesse, de flexibilité ».
Jeudi, le président cap-verdien Pedro Pires s'était dit prêt à jouer les médiateurs pour trouver une issue pacifique à la crise qui divise la Côte d'Ivoire. Le troisième homme de la délégation ouest-africaine sera le président de Sierra Leone M. Ernest Koroma.

Ce samedi, le porte-parole du gouvernement de Laurent Gbagbo, Ahoua Don Mello avait assuré que le président Gbagbo et son gouvernement étaient ouverts au dialogue mais « dans le respect strict des lois et règles de la République de Côte d'Ivoire ». Ahoua Don Mello avait par ailleurs qualifié la menace de recours à la force de la Cédéao, suite au sommet d'Abuja ce vendredi, d’« inacceptable ». Le porte-parole du gouvernement du président Gbagbo avait mis en garde contre un risque de retour à la « guerre civile » et dénoncé « un complot du bloc occidental dirigé par la France ».

Une mission très difficile

Les trois chefs d’Etat, le Béninois Thomas Boni Yayi, le Sierra-Léonais Ernest Baï Koroma et le Cap-Verdien Pedro Pires, ne sont pas perçus comme des ennemis de Laurent Gbagbo. Ils n‘ont pas de contentieux avec lui. Et les présidents béninois et cap-verdien seraient même plutôt bien disposés à son égard.

Mais le message qu’ils apportent est un message de fermeté. Leur mission est bien évidemment de tenter de convaincre Laurent Gbagbo de partir dignement et sans effusion de sang.

Il y a quelques semaines, l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, qui est, lui aussi, considéré comme proche du « pensionnaire » du palais présidentiel, est venu, au nom de l’Union africaine (UA), avec la même mission. Puis ce fut au tour de Jean Ping, le président de la Commission de l’UA de faire le voyage d’Abidjan. Mais les deux hommes ne sont manifestement pas arrivés à convaincre Laurent Gbagbo de plier.

Cette semaine, ce dernier s’est pour la première fois exprimé sur les antennes de la télévision nationale depuis son discours d’investiture. S’il s’est dit prêt au dialogue, il a tout de même posé un postulat de base : il est le président élu de la République de Côte d’Ivoire et cela n’est pas négociable car on ne négocie pas avec le droit.

La mission des trois chefs d’Etat ce mardi 28 décembre 2010 s’annonce particulièrement difficile. Et s’ils venaient à convaincre Laurent Gbagbo de quitter le fauteuil présidentiel, on pourrait sans nul doute parler d’un immense succès diplomatique de la Cédéao, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest.

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019