Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coup d’Etat rampant au PS : Barthélémy Dias et Cie préparent la relève depuis Kaolack

Kaolack sera ce samedi, le point de convergence des partisans de Khalifa Sall. En effet, ces derniers ont décidé de tenir un conclave dans la capitale du Bassin arachidier pour établir les bases de leurs stratégies pour «la renaissance du Parti socialiste».



Coup d’Etat rampant au PS : Barthélémy Dias et Cie préparent la relève depuis Kaolack
La branche dissidente du Parti socialiste (PS) a décidé de se retrouver à Kaolack ce samedi pour lancer leur nouvelle ligne de conduite pour la revitalisation de leur parti. Ces partisans de Khalifa Sall sont arrivés à ce stade, ont-ils annoncé, par la faute de la direction laquelle, en se rangeant résolument derrière le chef de l’Etat? mènera inéluctablement leur formation vers le déclin.

«Nous sommes des socialistes et nous sommes arrivés à ce stade parce que l’actuelle direction du PS refuse de discuter de la politique », a déclaré Barthélémy Dias. Et le maire de Mermoz/Sacré-Cœur en veut pour preuve le mutisme de Tanor et Cie qui vont jusqu’à ne plus publier de communiqués dans la presse, sur des faits concernant l’actualité nationale. Ce qui, déclare-t-il, «est très grave pour un parti comme le PS».

Pour rectifier le tir, le lieutenant du maire de Dakar annonce que des travaux en commission vont s’effectuer et, au sortir de cette rencontre qui se passera dans l’après-midi, «nous aurons un manifeste qui sera une feuille de route, un tableau de bord pour nous».

Mais, les «Khalifistes» ont aussi ouvert un nouveau front car, a rappelé l’édile de Mermoz, ce lundi, «nous serons devant le juge des référés, parce que les textes qui ont été votés par le dernier Congrès du PS et déposés au ministère de l’Intérieur, ces textes ont été amendés  de façon unilatérale, illégale, anormale et cela est inadmissible».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter