Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19: Echec apparent pour l’essai clinique de l’antiviral remdesivir

Les premiers résultats d’une étude sur les effets du remdesivir sur le Covid-19, publiés par erreur, tendent à montrer que cet antiviral n’a pas les effets espérés pour lutter contre la maladie.



Covid-19: Echec apparent pour l’essai clinique de l’antiviral remdesivir
L’antiviral remdesivir du laboratoire américain Gilead Sciences a échoué à améliorer l’état de malades de Covid-19, selon les résultats d’un des premiers essais cliniques sur le médicament en Chine et publiés brièvement jeudi, un coup dur au moment où de nombreux pays planchent sur des scénarios de déconfinement.

Un résumé des résultats de l’essai clinique a été publié par erreur, avant d’être retiré, sur le site de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a rapporté le Financial Times.

Nous regrettons que l’OMS ait publié prématurément des informations concernant l’étude, a réagi Gilead Sciences, dans un courriel à l’AFP. 

Les chercheurs de cette étude n’ont pas donné leur permission pour la publication des résultats.
Outre la forme, la biotech américaine fustige le fond, en faisant valoir que l’échantillon était trop faible pour en tirer des résultats utiles.

Nous estimons que le résumé inclut des représentations inappropriées de l’étude.
C’est important à souligner parce que l’essai a été arrêté assez tôt, en raison d’un faible taux de participation, ce qui ne permet pas de tirer des conclusions significatives du point de vue statistique, s’est fendu le laboratoire.

Par conséquent, les résultats de l’essai sont peu concluants, même si des tendances dans les données suggèrent que remdesivir a un côté bénéfique tout particulièrement pour les malades pris en main tôt, conclut Gilead Sciences, dont l’action a été malmenée à Wall Street à la parution de l’article de presse.

Bilan publié par erreur

L’intérêt pour l’antiviral remdesivir, qui avait échoué au traitement d’Ebola, est élevé parce qu’il n’existe actuellement aucun traitement approuvé ni vaccin pour le Covid-19, qui attaque les poumons, voire d’autres organes dans des cas extrêmement graves.

De nombreux essais, dont des plus grands, sont en cours, ainsi que sur d’autres médicaments. Cette étude n’est donc pas la fin de la route pour le remdesivir.
L’essai chinois a montré que le remdesivir […] n’améliore pas l’état des malades et ne réduit pas la présence de l’agent pathogène dans le système sanguin, affirme le FT, citant le document publié sur le site de l’OMS.

L’OMS a indiqué au site spécialisé Stat que l’étude avait été publiée par erreur sur le site avant d’avoir été évaluée par un comité de lecture.

AFP

AYOBA FAYE

Vendredi 24 Avril 2020 - 18:23




1.Posté par Leuk le 25/04/2020 12:17
Le Président Trump, plus renseigné, a parfaitement raison d'indexer l'équipe actuelle de l'OMS.
L'OMS fait maintenant PEUR malheureusement, aucune crédibilité.
Ils doivent démissionner pour le bien de cette organisation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter