Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid : le Japon demande à la Chine d'arrêter les tests anaux sur ses citoyens



Covid : le Japon demande à la Chine d'arrêter les tests anaux sur ses citoyens
Le Japon demande à la Chine de cesser d'effectuer des tests de dépistage du Covid-19 par écouvillonnage anal sur ses citoyens lorsqu'ils entrent dans le pays.

Certains se sont plaints que la procédure leur a causé une "détresse psychologique", selon les fonctionnaires.

La Chine, qui a largement maîtrisé le virus, a commencé à effectuer des prélèvements anaux en janvier.

La semaine dernière, elle a nié avoir exigé des diplomates américains qu'ils subissent de tels tests après que les médias américains ont rapporté que certains s'étaient plaints.
 "Certains Japonais ont rapporté à notre ambassade en Chine qu'ils avaient reçu des tests de prélèvement anal, ce qui a causé une grande douleur psychologique", indique le chef de cabinet Katsunobu Kato.

On ne sait pas combien de citoyens japonais ont reçu de tels tests, ajoute-t-il.

Les tests sont utilisés sur certains de ceux qui sont mis en quarantaine ou qui entrent en Chine, affirme-t-il également, notant que leur utilisation "n'a été confirmée nulle part ailleurs dans le monde".

La Chine n'a pas encore répondu à cette demande, dit-il, ajoutant que le gouvernement japonais avait fait cette demande par l'intermédiaire de l'ambassade à Pékin.
 Certaines villes chinoises ont introduit les prélèvements anaux, les experts locaux affirmant qu'ils peuvent "augmenter le taux de détection des personnes infectées".

Au moment de leur lancement, les médias d'État ont rapporté que ces tests avaient été jugés "controversés par les experts", et qu'ils étaient bien moins efficaces que les tests des voies respiratoires supérieures.

Les tests existants ont été préférés, car ils estiment que la plupart des gens contractent le virus par voie orale, ont-ils déclaré.

Les tests consistent à insérer un coton-tige de 3 à 5 cm dans l'anus et à le faire tourner doucement.

BBC

Jeudi 4 Mars 2021 - 11:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter