Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Critiquée, Roselyne Bachelot répond à Nicolas de Tavernost, le PDG de M6

Star de l'émission Le Grand 8 animée par Laurence Ferrari et diffusée sur la nouvelle chaîne D8, Roselyne Bachelot a une nouvelle fois prouvé qu'elle n'avait pas sa langue dans sa poche. Critiquée il y a quelques semaines par le président de M6, Nicolas de Tavernost, au sujet des audiences décevantes du programme, l'ancienne ministre a répondu à ce tacle durant l'émission du lundi 22 octobre : "Je ne sais pas ce qu'il a pris à Nicolas de Tavernost, qui est par ailleurs quelqu'un de délicieux, bien élevé..." s'est-elle d'abord interrogée.



Roselyne Bachelot a ensuite évoqué avec ironie plusieurs hypothèses destinées à expliquer les critiques du patron de M6 : "A mon avis, il peut être amoureux de Laurence, il ne sait pas comment le lui dire et il a trouvé ce moyen détourné. Deuxième idée : c'est un sexagénaire qui est touché par l'andropause et qui se dit 'Cinq femmes sur un plateau de télé, c'est vraiment une agression'. Ou alors, ce que je n'ose penser, les filles... il a peur de nous !" lâche-t-elle sous les éclats de rire de ses acolytes, Laurence Ferrari, Hapsatou Sy, Elisabeth Bost et Audrey Pulvar, toujours au coeur de la polémique à cause du prix de ses lunettes. Avec beaucoup d'humour, elle a ensuite lancé une invitation à Nicolas de Tavernost, afin que ce dernier vienne s'expliquer sur le plateau.

Vendredi 12 octobre, sur les ondes de RTL, Nicolas de Tavernost avait taclé Roselyne Bachelot : "Je dirais que Madame Bachelot est en ballottage très défavorable" avait-il lancé en référence aux faibles audiences de la nouvelle émission de D8. Lors d'un déjeuner de presse, il en avait ensuite remis une couche, ironisant sur le manque d'homogénéité de la grille des programmes de D8 : "Entre Grease et Roselyne Bachelot, à part qu'ils ont tout deux des talons, je ne vois pas bien l'harmonie", avait sèchement lâché le patron de M6.

Véritable révélation de cette rentrée télé, Roselyne Bachelot est devenu, à 65 ans, l'une des attractions de la chaîne D8, pour ses débuts remarqués sur le petit écran après trente ans en politique. Plusieurs séquences mettant en scène la nouvelle chroniqueuse de D8 ont déjà fait le buzz ces dernières semaines, comme lorsqu'elle avait essayait des talons de 12 cm - "Avec des talons, j'ai un peu l'air d'une pute !" avait-elle déclaré - ou encore lorsqu'elle évoquait le calendrier 2013 des Dieux du stade.
Purepeople.com


Mardi 23 Octobre 2012 - 18:29


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter