Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Diourbel : Les jeunes de Benno Bokk Yakaar déterminés à faire face à la corruption


Rédigé le Vendredi 16 Mars 2012 à 08:27 | Lu 771 commentaire(s)


Les jeunes de la Coalition Bennoo Bokk Yakar de Diourbel sont décidés à lutter contre les pratiques de corruptions et fraudes électorales qui, selon eux, gangrènent leur région. Ils en ont fait écho lors de leur conférence de presse tenue ce jeudi 15 mars à la permanence des Rewmistes de cette ville.


Diourbel : Les jeunes de Benno Bokk Yakaar déterminés à faire face à la corruption
Les jeunes de l’opposition ne veulent plus laisser libre court à la corruption électorale qui, d’après eux, est le seul levier sur lequel s’appuient les libéraux pour espérer remporter le second tour. Pour lutter contre ces pratiques, ils comptent barrer la route au président sortant, Me Abdoulaye Wade qui y était récemment venu. « Wade n’avait plus foulé ses pieds à Diourbel depuis 2007. Il a seulement attendu la période électorale pour faire des navettes incessantes. Il parait qu’il revient à Diourbel et toute la jeunesse est décidée à lui barrer la route pour l’empêcher de venir verser des sommes d’argent dont la traçabilité n’est pas claire et nous estimons que cet argent est celui du peuple ». Dans cette même dynamique, poursuivent-ils, « nous sommes décidés à lutter contre les corruptions multiformes afin de restaurer la crédibilité des institutions au premier chef le palais de la République et sa représentation au niveau région notamment la préfecture et la gouvernance ».

Les jeunes de Benno Bokk Yakaar estiment que « les fortes sommes d’argent et autres privilèges sont à l’origine de consignes de vote perpétrées par le pouvoir en place. Cela n’est rien d’autre qu’un détournement de fonds publics ». Par la même occasion, ils ont condamné « les actes de vandalismes perpétrés pour l’achat de conscience des citoyens par des responsables libéraux à Thierno Kandj et au Camp de garde de Diourbel ». Ils ont fait part de leur détermination à faire face à toute intimidation ou menace et invitent les autorités à sécuriser le vote, le jour du 25 mars 2012.

Les jeunes souteneurs de la candidature de Macky Sall à Diourbel appellent les populations à aller massivement retirer leur carte d’électeur. Selon eux, il reste 1281 cartes à retirer à Diourbel et 110000 à Touba.
Falilou Diagne Diourbel APPEL




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports