Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Elections en Côte d'Ivoire: à Yopougon, qui bascule dans l'opposition, paroles d'électeurs

La Commission électorale indépendante a officiellement annoncé mardi après-midi tous les scores du scrutin de samedi dernier en Côte d'Ivoire. Au niveau national, la majorité revient au parti au pouvoir, le RHDP. La commune de Yopougon, considérée comme la base du FPI de l’ex-président Laurent Gbagbo, était entre les mains du parti présidentiel. Mais elle a basculé dans l'opposition. Reportage.



L’attente était longue hier mardi. Il ne manquait que les résultats des communes abidjanaise de Marcory, Port-Bouët et Yopougon, et cette dernière, avec 6 sièges de députés, était particulièrement attendue. Les trois communes ont remportées par l'opposition. Et à en croire les militants réunis au quartier Ancien Bel-Air, cela faisait longtemps que les opposants de Yopougon n’avait pas connu une telle fête, rapporte notre correspondant à Abdijan, Sidy Yansané.
 
Avec la victoire du PDCI et de EDS, les membres des deux formations politiques alliées dans cette élection, profitent de l’événement. « Nous avons gagné comme il faut et à la place qu'il faut ! », se réjouit un supporter.
 
Mais les électeurs ivoiriens sont habitués aux alliances politiques qui se font et se défont. Ils espèrent cette fois, que leur victoire ne soit pas effacée par une nouvelle déception. « Si un (élu) s'en va au RHDP, il ne sera plus (élu) à Yopougon comme député ! », avertit un autre.
 
Déception dans le camp du RHDP
A quelques centaines de mètres de là, l’ambiance est beaucoup plus terne au quartier Wassakara, réputé favorable au pouvoir. On déplore surtout la faible mobilisation des électeurs pour ce scrutin, avec un taux de participation plafonné à moins de 38 %. « L'état-major du parti politique RHDP a échoué. Même à la base, personne n'est allé voter... », regrette un homme.
 
Mais si la tristesse domine, les militants RHDP restent rassurés, leur parti ayant obtenu la majorité absolue à l’Assemblée. « C'est une majorité dont le président de la république a besoin pour faire passer son projet son programme de gouvernement. »
 
D'ailleurs, l'opposition ne l'a emporté à Yopougon qu'avec 450 voix d'avance, rappelle Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, joint au téléphone par Alexandra Brangeon, du service Afrique de RFI. c'est tout de même une satisfaction. « On aurait souhaité gagner Yopougon, mais la différence à 450 voix montre clairement que Yopougon n’est plus la base dédiée à l’opposition, comme on voulait le faire croire. Aujourd’hui, le RHDP a donc pris 50 % de Yopougon. C’est donc une satisfaction, nonobstant le fait que l’opposition le remporte. On reste donc une force et Yopougon est devenu un bastion du RHDP ».
 
Mais seulement 18 % des électeurs ont voté à Yopougon… « Oui, il faut aussi noter que, finalement, quand on regarde le taux de participation à ces élections, l’opposition qui a fait croire qu’il y avait une participation non représentative à l’élection présidentielle, on se rend compte qu’à ces élections législatives, ils n’ont pas apporté de plus-value et qu’à la vérité l’opposition ne se mobilise plus ».
 
Il n’y aura pas de recours du RHDP à Yopougon nous assure Adama Bictogo. « Nous, le RHDP, faisons confiance à la commission électorale. Et je voudrais que l’ensemble des acteurs politiques s’inscrivent dans cette dynamique et que chacun de nous puisse accepter le verdict de la Commission électorale indépendante… »
 
Pour les tenants du parti présidentiel, le basculement de la commune aux mains de l’opposition démontre que la démocratie fonctionne. En face, cette victoire symbolise une chose : le retour prochain au pays de leur idole Laurent Gbagbo.

RFI

Mercredi 10 Mars 2021 - 09:48


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter