Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Emprisonnement de Guy Marius Sagna: le Constitutionnaliste Ngouda Mboup pas d'accord avec son isolement



Emprisonnement de Guy Marius Sagna: le Constitutionnaliste Ngouda Mboup pas d'accord avec son isolement
L’enseignant chercheur à la Faculté des sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’université Cheikh Anta Diop (Ucad), Ngouda Mboup, déplore les conditions dans lesquelles l’activiste Guy Marius Sagna, est détenu en prison suite à son arrestation au cours d’une manifestation devant les grilles du Palais. Lors de l’émission « Objection » de Sud Fm de ce dimanche 23 février 2020 dont il était l'invité,  le Constitutionnaliste a appelé les autorités en charge de ce dossier de « respecter les règles écrites et non écrites qui gouvernent un État de droit ». 

« L’affaire Guy Marius Sagna me permet de dire que l’État de droit est un État de valeur. M. Guy Marius Sagna est un citoyen sénégalais, on peut ne pas être d’accord avec ses méthodes, ou sa forme de lutte, mais quand même c’est quelqu’un qui est engagé », a d’emblée souligné le juriste. 

Qui ajoute, « pour moi, il faudrait que le président de la République puisse se situer au-dessus de la mêlée, pour savoir qu’en fait, en permettant la promotion des associations dans ce pays, il va permettre le cœur du Sénégal de battre ». 

Et, cela  va aussi permettre, si l’on croit à M. Mboup,  de réveiller le bâtisseur de nation qui sommeille en tout Sénégalais. « Et, à ce niveau, rien que pour une simple marche, on ne doit pas mettre les gens en prison. On peut trouver d’autres formules pour sanctionner les contrevenants autrement », a-t-il soutenu.  

On ne doit pas isoler Guy dans une cellule pour condamné
Non sans dénoncer le traitement « inhumain et dégradant » du membre du mouvement Frapp France Dégage,  arrêté juste parce qu’il accomplissait un droit constitutionnel qui est la marche. Selon lui, Guy Marius Sagna ne devait pas être enfermé dans une prison pour condamné.  

« On ne peut pas arrêter quelqu’un et le condamner à l’avance, il est dans une prison pour condamné et ça, ça viole la Constitution du Sénégal parce que la défense, elle est assurée à toutes les étapes de la procédure. Le principe de la présomption d’innocence, est un principe à valeur constitutionnelle. L’Etat du Sénégal ne peut pas se comporter ainsi », s’est-il désolé. 

 L’enseignant chercheur a tenu à rappeler aux autorités qui ont en charge de ce dossier de « pouvoir respecter les règles écrites et non écrites qui gouvernent un État droit. Parce que l’État de droit est un titre de respectabilité et ça nous a valu beaucoup de succès ici et ailleurs. Et que l’Etat du Sénégal n’a pas besoin d’être vilipender ailleurs ». 

Et le constitutionnaliste de conclure : « M. Sagna est un citoyen qui a une famille, qui vit ici. Non seulement, on est en train de violer ses droits fondamentaux, mais on ne peut pas badiner avec parce que ses droits sont des droits sacrés, on doit veiller à ce que tout Sénégalais quel qu’il soit et où est-ce qu’il puisse se trouver, qu’on puisse respecter ses droits en tout temps et en tout lieu ». 

Aminata Diouf

Dimanche 23 Février 2020 - 14:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter