Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Enquête sur la fortune présumée de l’ancien Inspecteur du Trésor : le SUTT prend la défense de Cheikh Moussa Camara



Enquête sur la fortune présumée de l’ancien Inspecteur du Trésor : le SUTT prend la défense de Cheikh Moussa Camara
Le Syndicat unique des Travailleurs du Trésor (SUTT) réagit suite à l’annonce par certaines presses de l’ouverture d’une enquête sur la fortune présumée de l’ancien Inspecteur du Trésor, Cheikh Moussa Camara. Ces membres, qui apportent leur soutien à leur ancien patron, prennent la défense de ce dernier. 

« Le Syndicat unique des Travailleurs du Trésor (SUTT) tient d’abord à apporter tout son soutien à l’endroit du distingué Inspecteur du Trésor qui a servi l’administration publique sénégalaise avec engagement, dévouement et détermination.
Le soutien du SUTT va également à l’endroit de sa famille victime de cette affaire privée dont la première plainte a été à l’initiative de Monsieur Cheikh Moussa Camara », peut-on lire dans leur communiqué parvenu à PressAfrik.

Faisant quelques précisions dans leur note, ils informent que : « Jusqu’ici, Monsieur Cheikh Moussa Camara ne fait l’objet d’accusation d’aucune sorte de la part de quelques instances judiciaires que ce soit ». 

À les en croire, cette affaire est « strictement privée jusqu’à preuve du contraire ». Car, expliquent-ils : « Elle procède d’une dénonciation suite à des délations d’un prévenu, d’un mis en cause dans une affaire d’abus de confiance et qui chercherait apparemment à noyer le poisson ». 

Les syndicalistes invitent, à cet effet, la presse à prendre cette affaire avec prudence et à ne pas se « verser dans des conclusions plutôt tendancieuses ».

« La justice a, conformément à sa vocation et ses prérogatives, ouvert naturellement une enquête de patrimoine pour établir la réalité ou non de ces allégations par conséquent une attitude de prudence, s’impose de la part de la presse pour éviter de verser dans des conclusions plutôt tendancieuses », lancent-ils. Avant de conclure : « Enfin, le SUTT fait part de son profond respect et de sa considération envers la justice du Sénégal ».

Aminata Diouf

Vendredi 4 Octobre 2019 - 14:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter