Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)







FAL 2012 - Rufisque Est : Pas assez de sous pour faire gagner Wade


Rédigé le Lundi 19 Mars 2012 à 00:52 | Lu 389 commentaire(s)


Pour prétendre inverser les tendances du premier tour, les libéraux de la commune d’arrondissement de Rufisque Est comptent sur des moyens financiers assez conséquents. Paradoxalement, le budget du deuxième tour alloué aux militants de Wade dans cette circonscription s’est révélé plus maigre que ne l’est l’enjeu de retourner le vote en faveur du candidat des FAL.


FAL 2012 - Rufisque Est : Pas assez de sous pour faire gagner Wade

Au premier tour, reconnaissent les militants et sympathisants du maire Albé Ndoye, le trésor de guerre leur a été alloué, « mais un peu tard ».  Les prévisions de dépenses pour la campagne électorale dépassaient largement les moyens mis à leur disposition (un million de francs Cfa).

 

Au deuxième tour, le même montant est reconduit sans se soucier de l’ampleur de la tâche qui est de battre le candidat Macky Sall. « En 2009, nous avions voté pour Albé Ndoye (à la tête de la commune  de Rufisque Est), si les FAL veulent gagner dans notre commune, il faut qu’elles augmentent les fonds pour l’élection »,  lance Oumar Bâ, un jeune proche du maire habitant à Gouye Mouride. Ce quartier compte 16 bureaux de vote avec près de 8 mille électeurs.

 

Albé Ndoye est le président du sous-comité électoral de Gouye Mouride-Colobane. Et les Sénégalais sont appelés aux urnes le 25 mars prochain dans l’optique d’un deuxième tour présidentiel, mettant en prise le président sortant, Me Abdoulaye Wade et son ex-premier ministre, en l’occurrence Macky Sall. Ce dernier a le « soutien total », « sans condition » des candidats « malheureux » au premier tour de l’élection présidentielle du 26 février dernier.

 

Ben ABASS (APPEL)

 





Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports