Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Forêt classée de Mbao : « l’Etat n’envisage pas de déclassifier un millimètre carré pour quelque besoin que ce soit» (ministre)



Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a tenu un langage de vérité en l’endroit de ceux qui souhaitent obtenir des parcelles au niveau de la forêt classée de Mbao, dans la banlieue dakaroise. Abdou Karim, sans langue de bois, a déclaré qu’il n’y aura pas d’un millimètre carré qui va être déclassé pour quelque besoin que ce soit.

 « L’Etat n’envisage pas de déclasser un millimètre carré de la forêt pour des privés encore moins pour des industrielles, encore moins pour des promoteurs. L’Etat est dans une logique de reconstituer les forêts et non de détruire ces forêts », a soutenu le ministre, d’entrée. 

Abdou Karim persiste et signe : « Je dis ici et maintenant qu’il n y aura pas d’un millimètre carré qui va être déclassé pour quelque besoin que ce soit ». 

M. Sall émet toutefois des réserves en ce qui concerne l’implantation d’un cimetière dans la forêt. Selon lui, c’est une demande du département de Pikine. Par conséquent, un protocole d’accord va être signé avec la mairie de la localité, a-t-il informé.

 « Le besoin de cimetière est une demande sociale du département de Pikine. L’Etat doit satisfaire à cette demande. C’est la raison pour laquelle nous sommes en train de voir avec les techniciens en respectant tout ce qui est disposition à prendre pour le respect de l’environnement pour que nous puissions disposer des cimetières à l’intérieur de la forêt classée comme il en existe dans les pays développés des cimetières dans des forêts », a-t-il fait savoir. 

Aminata Diouf

Lundi 17 Août 2020 - 13:17


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter