Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Hold-up en Guinée...



Hold-up en Guinée...
Quelle Afrique ! On a l’impression que le continent marche à reculons et refuse le développement malgré ses énormes potentialités. A chaque fois que l’on pense avoir trouvé l’homme providentiel, il se transforme en monstre. Prêt à marcher sur les cadavres de ceux qui l’ont élu pour se pérenniser au pouvoir après avoir violé les lois pour l’adoption desquelles il s’est pendant longtemps battu. Voir le président guinéen, Alpha Condé, 82 ans, dans la posture où il se trouve actuellement fait de la peine. L’on se demande comment le brillant intellectuel et chantre de la lutte pour l’indépendance des pays du continent qu’il fut s’est transformé en moins de temps en autocrate qui n’a pas senti le désir de changement de son pays et l’usure du pouvoir dont il est victime.

Qu’a-t-il fait pour son pays durant ses deux mandats ? Pas grand-chose en réalité même si, c’est vrai, il l’a quelque peu modernisé. Cela suffit-il pour qu’il veuille faire sauter toutes les digues constitutionnelles au nom de la nécessité d’achever les chantiers qu’il aurait entamés ? A cette aune, dans aucun pays au monde il ne devrait y avoir d’alternance ! Une chose est sûre : il y en a parmi les anciens amis du président guinéen qui ne reconnaitront pas l’homme qui se dispute le pouvoir avec son plus grand opposant, Cellou Diallo, alors qu’il se sait vomi de ses compatriotes.

Les différentes manifestations contre un troisième mandat constituaient un baromètre pour lire son impopularité. Mais sourd et aveugle, il tient encore et est prêt à voler la victoire à l’autre. Ce qui se passe en Guinée constitue un holdup électoral. La confiscation du désir de changement d’un peuple. Plus de soixante ans après nos glorieuses indépendances, du moins pour certains pays, on aurait pu se passer d’un tel scénario en respectant la volonté populaire.

Mais ne désespérons pas, peut-être que la Cedeao, ce machin qui s’était attaqué au petit Poucet qu’est la Gambie, fera respecter les résultats issus des urnes en Guinée. Oui, ce dernier pays doit servir d’exemple pour tous ces présidents qui aspirent à un troisième mandat et qui se croient indispensables à leurs peuples ! 

Par Kaccor Bi, Le Témoin

AYOBA FAYE

Mercredi 21 Octobre 2020 - 10:00


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter