Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Idrissa Seck : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie»

Macky Sall a encore essuyé les foudres de Idrissa Seck. Le président du Rewmi actuellement en tournée, a profité de l’étape de Darou Mouhty pour traiter le chef de l’Etat de «faible».



Idrissa Seck : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie»
«Ma première préoccupation c’est de remettre de l’ordre au Sénégal, dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité, la discipline, l’hygiène et une justice égale pour tous». Ces propos sont du président du Rewmi qui se prononçait sur la gestion du Président Macky Sall.

Cette gestion qu’il juge calamiteuse, le président du Conseil départemental de Thiès se propose d’y mettre un terme dès son accession au pouvoir. «Ma première préoccupation, c’est de remettre de l’ordre dans la gestion de l’Etat. Un leader ne peut pas être faible. Il doit avoir l’autorité pour imposer la sécurité».
Et l’ancien Premier ministre de conclure sur ce sujet : «Le chef de l’Etat est faible, c’est la première maladie».

Ousmane Demba Kane

Lundi 12 Mars 2018 - 09:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter