Idrissa Seck sur la situation du Sénégal : «le sentiment le plus partagé est un sentiment d’abandon»

Le président du parti Rewmi a dressé le bilan du chef de l’Etat Macky Sall après 5 ans de règne. Et, de l’avis d’Idrissa Seck qui se trouve actuellement à Louga dans le cadre de ses tournées politiques, les conditions de vie des Sénégalais se détériorent de jour en jour.



Idrissa Seck sur la situation du Sénégal : «le sentiment le plus partagé est un sentiment d’abandon»
 
Le Sénégal des profondeurs va mal. C’est la conviction du président du Rewmi, Idrissa Seck, qui se trouve actuellement à Louga dans le cadre de ses tournées politiques. Ce résultat, il dit l’avoir obtenu après avoir sillonné le «Sénégal des profondeurs », où la détresse se lisait sur tous les visages.

«Le sentiment le plus partagé est un sentiment d’abandon. Parce que, lorsque des populations à Fatick, chez le président de la République, n’ont ni accès à l’eau ni aux postes de santé  ni aux pistes de production, lorsque nous constatons les mêmes réalités à Gossas chez le Premier ministre, à Nioro chez le président de l’Assemblée nationale, à Mbirkilane, à Kaffrine, ici où je me trouve, dans le département de Louga, le sentiment le mieux partagé par les populations, c’est qu’elles sont abandonnées à leur sort», a-t-il indiqué dans un entretien accordé à Vox Populi.

Faisant allusion à l’ouverture en grandes pompes de l’Aéroport international Balise Diagne le 7 décembre dernier, l’ancien Premier ministre soutient que les populations ne font que l’apercevoir et pire encore, ces infrastructures «ne semblent pas les concerner».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Décembre 2017 - 09:56




1.Posté par Ndiaye le 15/12/2017 11:01
Quel menteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter