Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



« Il n’y a absolument aucune lueur d’espoir dans ce discours du président », Barthélémy Dias

Le maire de Mermoz/Sacré-Cœur n’est pas convaincu par le discours adressé à la Nation par le président Macky Sall à l’occasion du nouvel an. Selon Barthélémy Dia « au-delà de la tradition Républicaine, ce discours n’a aucune lueur d'espoir pour les Sénégalais».



« Il n’y a absolument aucune lueur d’espoir dans ce discours du président », Barthélémy Dias
L’appel au dialogue lancé par le Président Macky Sall lors de son discours de nouvel an est apparemment tombé dans l’oreille d’un sourd. Barthélémy Dias considère ce discours comme n’ayant « aucune lueur d’espoir pour le peuple sénégalais ».

« Le discours du président de la République ne nous rassure pas. C'est la raison pour laquelle, je l'invite à travailler à construire comme le disait le Président Senghor, un consensus dynamique. Je considère, au-delà de la tradition Républicaine, que le Président n’a pas encore été en mesure de présenter un quelconque bilan qui puisse permettre aux Sénégalais d’espérer que ce mandat sera un mandat de réussite », déclare-t-il.

 Dias-fils est d’avis que Macky Sall est plus dans « la politique politicienne, partisane, clanique que dans la politique constructive et objective ». D'où son invite «à penser à l’avenir de ce pays et non à l’avenir de son clan ».  

A défaut, prévient-il, «nous serons obligés de faire recours à nos partenaires au niveau internationale, car il est hors de question que des  politiciens puissent continuer à tripatouiller des textes en vigueur dans ce pays pour des objectifs claniques ».

Le proche de Khalifa Sall lance qu' « il est temps que le Président parle sérieusement des cartes d’électeurs parce que c’est de cela qu’il s’agit. Le dialogue ne nous intéresse pas parce que Macky Sall n’est pas un homme digne de confiance ».

« Les Sénégalais ont payé pour avoir des cartes d’électeurs et d’identité, donc Macky Sall doit travailler pour que ces derniers puissent être en possession de leur document pour pouvoir exercer un droit que leur confère la Constitution», clôt-il.
 

Aminata Diouf

Lundi 1 Janvier 2018 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter