Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Investiture de Macky Sall : Les éloges de Dansokho

C’est officiel, Macky Sall vient d’être investi par son parti, l’Alliance Pour la République (Apr) et 28 partis et mouvements citoyens qui forment sa coalition. C’est l’esplanade de Diamalaye qui a servi de cadre pour cette convention d’investiture devant les inconditionnels de l’Apr et de la coalition « Macky 2012 ». Le leader de l'APR qui avait prédit l'impossibilité d'un candidat de l'unité et du rassemblement dans Benno a reçu à cette occasion les compliments d'Amath Dansokho.



Investiture de Macky Sall : Les éloges de Dansokho
Dans son discours d’investiture, Macky Sall préconise « un autre Sénégal prospère et dynamique ». Il propose pour les sept (7) prochaines années la « création d’Universités des métiers, avec 300 mille apprentis de tous les corps de métiers, création de fonds de garantie sociale pour les femmes, un suivi gratuit des femmes enceintes, 500 mille emplois, etc. »

Devant ses militants, l’ex-premier ministre affirme avec sa dernière énergie qui est la résolution définitive de la crise en Casamance par le biais d’une politique de consultation inclusive de tous les acteurs sociopolitiques du pays sans exception.

Après la lecture des résolutions de proposition du candidat Macky Sall des différentes structures de l’APR et des partis qui composent la coalition « Macky 2012 » nourrie d’acclamations des inconditionnels de l’APR, Amath Dansokho a tenu à rendre un vibrant hommage à Macky. Celui qui avait affirmé que « la recherche d’un candidat de l’unité et du rassemblement de Bennoo siggil sénégaal n’était qu’un leurre ».

« Nous assistons à un évènement considérable grâce au travail de Macky. Il avait eu l’ingéniosité d’affirmer que c’était impossible d’avoir un candidat de l’unité et du rassemblement de Bennoo », souligne dans un bref discours Amath Dansokho, nommé « Mandela du Sénégal » par ses intimes.

Pour lui, le plus important n’est pas le jour de l’élection présidentielle (26 février 2012). « Nous devons avoir les yeux loin devant nous, car le travail n’est pas le 26 février mais d’empêcher que notre cher pays sombre dans le chaos et que tout se passe dans la paix. Il faut l’unité pour faire face à la candidature de celui que vous connaissez tous (Me Wade) ».

Cette manifestation a connu la présence des grands hommes politiques sénégalais, guinéens, français et d’ailleurs, en l’occurrence Amath Dansokho (coordonnateur de Bennoo siggil sénégaal), Cheikh Tidiane Gadio (Mouvement Luy Jot Jotna), un représentant de l’Ump de France, etc.


Dimanche 11 Décembre 2011 - 10:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par ass diao le 11/12/2011 15:54
bravo mon PRESIDENT INCHALLAH TU LE SAURA LE SOIRE DU 26 FEVRIER 2012 PAR LA VOLONTE DE DIEU

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter