Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France



Journaliste tué au Burkina: François Compaoré laissé libre en France
François Compaoré, frère de l’ancien président déchu burkinabè Blaise Compaoré, a été laissé libre lundi en France en attente de l’examen d’une demande d’extradition du Burkina Faso dans l’enquête sur l’assassinat d’un journaliste en 1998, a annoncé son avocat, Pierre-Olivier Sur.

François Compaoré, 63 ans, avait été arrêté dimanche à l’aéroport parisien de Roissy à son retour d’Abidjan en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par le Burkina Faso. Ce citoyen ivoirien résidant en France a été laissé libre sous contrôle judiciaire, a précisé son avocat.

AFP


Lundi 30 Octobre 2017 - 14:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter