PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




L’opposition en ordre de bataille pour « empêcher les fraudeurs de frauder »



L’opposition en ordre de bataille pour « empêcher les fraudeurs de frauder »
L'Initiative pour des élections démocratiques au Sénégal a tenu sa première conférence de presse. Composée de partis de l’opposition et d’organisations démocratiques, l’initiative se dit « prête à mener tous les combats qu’il faut, consentir tous les sacrifices qu’il faut pour que ce pays revienne à une pratique d’élections sincères, transparentes et démocratiques ».

Dans le cadre du plan d’actions pour ce qui concerne l’organisation, les membres ont « décidé de mutualiser leurs forces en espérant qu’elles vont s’élargir progressivement pour être présentes partout où il est question du processus électoral ».

« Aujourd’hui, nous savons que les cartes d’identité qui sont aussi des cartes d’électeurs jonchent les préfectures, les sous-préfectures, nous avons décidé de nous organiser à la base dans les quartiers pour aider les populations à récupérer leur carte. Nous avons décidé également d’unir nos forces pour que dès l’ouverture de la prochaine campagne de révision exceptionnelle des listes électorales, nous puissions être partout, dans toutes les commissions avec une présence de qualité c’est-à-dire des jeunes filles et garçons qui maîtrisent le Code électoral, qui savent ce qui doit être fait, ce qui n’est pas légal pour empêcher les fraudeurs de frauder. On n’est un pays très particulier. Nous serons aussi présents dans les commissions de retrait des cartes. Théoriquement, ce que nous sommes en train de faire ne doit exister dans aucun pays démocratique c’est-à-dire comment nous devons nous organiser, nous battre pour avoir des élections sincères et transparentes. C’est cela la vérité», décline Mamadou Diop Decroix du Groupe parlementaire « Liberté et Démocratie ».

La première tranche du plan d’actions de l’Initiative pour des élections démocratiques au Sénégal, consiste « à préparer une marche qui va avoir lieu en fin janvier », annonce-t-il.

Et d’ajouter : « D’ici fin janvier, nous irons vers les populations, partager avec elles ce que nous vivons, ce que nous ressentons parce qu’au fond, c’est vrai nous sommes en politique mais les populations, c’est elles qui décident qui va être élu. Donc, il faut qu’elles s’engagent aussi pour qu’ensemble, nous nous battions pour avoir de nouveau un processus électoral qui soit fiable ». 

Me Madické Niang, Mamadou Lamine Diallo, Ousmane Sonko, Dialo Diop, Oumar Sarr, Guy Marius Sagna sont membres de cette initiative. 


Jeudi 28 Décembre 2017 - 20:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter