Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les États-Unis commenceront fin juillet à évacuer les Afghans qui les ont aidés



Les États-Unis commenceront fin juillet à évacuer les Afghans qui les ont aidés
Les Etats-Unis lanceront fin juillet ''Operation Allies Refuge" (Opération refuge des alliés) afin d'évacuer les Afghans qui ont aidé l'armée américaine pendant la guerre qui dure depuis deux décennies, a indiqué mercredi la Maison Blanche.

"Les vols hors d'Afghanistan pour les demandeurs du SIV (Visa d'immigration spécial) qui sont déjà intégrés dans le processus commenceront pendant la dernière semaine de juillet et se poursuivront", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, aux journalistes lors d'un point de presse quotidien.

"Notre objectif est de faire en sorte que les personnes éligibles soient relocalisées hors du pays avant le retrait des troupes à la fin du mois d'août", a-t-elle ajouté.

Elle n'a pas donné le nombre précis de demandeurs éligibles, évoquant des raisons opérationnelles et sécuritaires.

"Nous travaillons en étroite collaboration avec le Congrès pour modifier la législation d'autorisation afin que nous puissions rationaliser le processus d'approbation de ces visas", a-t-elle déclaré.

Selon les médias, on estime à 18.000 le nombre de demandeurs qui attendent déjà un visa et à 53.000 le nombre de membres de leur famille qui cherchent à les accompagner. La procédure de demande peut prendre jusqu'à 800 jours.

L'administration Biden a été confrontée à la pression des législateurs pour élaborer un plan d'évacuation des Afghans qui ont aidé l'armée américaine et sont vulnérables aux représailles des Talibans dans le contexte du retrait des troupes américaines.

Le président Joe Biden a annoncé la semaine dernière que la mission militaire américaine en Afghanistan se terminera le 31 août, quelques jours avant la date limite initiale du 11 septembre. Le commandement central américain a déclaré mardi que l'armée américaine avait achevé plus de 95 % du retrait.

La situation sécuritaire en Afghanistan déchiré par la guerre s'est détériorée, alors que les Talibans poursuivent leurs violents combats contre les forces gouvernementales et gagnent du terrain depuis le retrait des troupes américaines le 1er mai.

Rfi

Mercredi 14 Juillet 2021 - 22:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter