Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les Taliban contrôlent la ville de Ghazni et se rapprochent de Kaboul

Ghazni est la capitale provinciale la plus proche de Kaboul, à 150 km, conquise par les insurgés depuis qu'ils ont lancé leur offensive en mai. Le gouvernement a reconnu, jeudi, que la ville était tombée, mais assuré que des combats y étaient toujours en cours.



Les Taliban ont pris, jeudi 12 août, la ville stratégique de Ghazni, à 150 km au sud-ouest de Kaboul. Ils se rapprochent dangereusement de la capitale de l'Afghanistan après s'être emparé en quelques jours de l'essentiel de la moitié nord du pays.
 
Le gouvernement a reconnu que Ghazni était tombée, mais assuré que des combats y étaient toujours en cours. "L'ennemi a pris le contrôle de Ghazni (...) Il y a des combats et de la résistance [de la part des forces de sécurité]", a affirmé Mirwais Stanikzai, le porte-parole du ministère de l'Intérieur, dans un message WhatsApp aux médias.
 
Ghazni est la capitale provinciale la plus proche de Kaboul conquise par les insurgés depuis qu'ils ont lancé leur offensive en mai.
 
Des victoires talibanes dans le nord
 
Les Taliban ont avancé à un rythme effréné ces derniers jours. En une semaine, ils ont pris le contrôle de 10 des 34 capitales provinciales afghanes, dont sept situées dans le nord du pays. Cette région leur avait pourtant toujours résisté par le passé.
 
Ils ont aussi encerclé Mazar-i-Sharif, la plus grande ville du nord, où le président afghan, Ashraf Ghani, s'est rendu mercredi pour tenter de remobiliser l'armée et les milices favorables au pouvoir.
 
Autre prise : mardi soir, les Taliban avaient conquis Pul-e-Khumri, capitale de la province de Baghlan, à 200 km au nord de Kaboul. Ils se rapprochent ainsi donc de la capitale à la fois par le nord et par le sud.
 
Ghazni, qui était déjà tombée brièvement en 2018, est la plus importante prise des Taliban jusqu'ici avec Kunduz, carrefour stratégique du nord-est, entre Kaboul, à 300 km au sud, et le Tadjikistan.
Même si les Taliban étaient déjà présents depuis longtemps dans les provinces de Wardak et Logar, à quelques dizaines de kilomètres de Kaboul, la chute de Ghazni est un signal très inquiétant pour la capitale.
 
Cette ville est aussi un verrou important sur l'axe majeur reliant Kaboul à Kandahar, la deuxième plus grande ville afghane, au sud. Sa prise permet aux insurgés de couper les lignes de ravitaillement terrestres de l'armée vers le sud.
 
Cela va encore accentuer la pression sur l'armée de l'Air afghane, qui doit bombarder les positions talibanes et acheminer du matériel et des renforts, là où ils ne peuvent pas venir par la route.
 
Kandahar, capitale de la province du même nom, et Lashkar Gah, capitale du Helmand voisin, sont assiégées depuis des mois par les Taliban. De violents combats les y opposent aux forces de sécurité depuis plusieurs jours.

RFI

Jeudi 12 Août 2021 - 10:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter