Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les dessous de l’audition de Bougazelli: le député parle d’un "complot" et d’une "transaction foncière qui a mal tourné"



Les dessous de l’audition de Bougazelli: le député parle d’un "complot" et d’une "transaction foncière qui a mal tourné"
Le député de la mouvance présidentielle, Seydina Fall dit Bougazelli, a été interpellé jeudi à l’Assemblée nationale. Il est accusé de s’être mêlé à une affaire de présumé trafic de faux billets de banque. Quatre autres personnes dont un célèbre rappeur également mis aux arrêts.

« Je persiste et signe. Ce qui a été dit sur moi à propos de cette affaire se trafic de faux billets de banque, est une pure machination. Je ne suis mêlé ni de près ni de loin à cette affaire de trafic. Je vais raconter ce qui s’est réellement passé » a dit le parlementaire. 

Il ajoute : « Il y a un monsieur qui se nomme, Pape Malick Sy, plus connu sous le nom de « Kals ». Il est spécialisé dans la vente de tissu de marque, comme le bazin et autres, qu’il achète au Mali ou en Gambie. Un jour il m’a confié qu’il voulait acheter un terrain. Je lui ai proposé le mien qui se trouve à Lac Rose d’une superficie de 400m2. il a tardé me payer malgré mes multiples sommations. Il continuait à ne jamais tenir ses promesses ».

Poursuivant, le député de préciser qu’il a croisé le monsieur lundi 11 novembre par hasard. Ayant un sac à côté de lui, Bougazelli dit s’être saisi du sac qu’il a confisqué. Il l’a mis dans son véhicule.

Jeudi, en fin de journée, un de ses amis du nom de Samb l’a joint au téléphone pour lui dire qu’il souhaite le rencontrer. Samb lui a confié qu’il voulait récupérer le sac au nom de Kals. C’est en discutant avec lui que les éléments de la gendarmerie ont débarqué.

Arrêté jeudi soir suite à l'ouverture d'une enquête sur un trafic de faux billets, le député de la mouvance présidentielle, Boughazaly sera à nouveau entendu par la gendarmerie sénégalaise, ce vendredi matin.

Sa garde à vue n'a pas duré jeudi. Pour son statut de parlementaire, elle a été levée, après son audition. Toutefois, le député a reçu une convocation pour se présenter demain vendredi devant les enquêteurs.

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 15 Novembre 2019 - 08:32




1.Posté par Ndiaye le 15/11/2019 14:59
Un député qui fait une saisie pour recouvrement
Il dit il avait un sac et je prends ce sac dans un esprit de recouvrement.
Un peu bizarre
Il y a tellement de notaires pour ventes du foncier surtout

2.Posté par lopi le 15/11/2019 15:06
un sac contre un terrain à vendre c'est louche.....surtout si on ne sait pas ce que contient ce dernier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter