Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Macky Sall promet de faire contrôler le budget de sa présidence


Rédigé le Dimanche 18 Mars 2012 à 11:59 | Lu 349 commentaire(s)


Dans la fièvre de la campagne électorale « Acte II », les candidats jouissent de tous les moyens pour convaincre. Macky Sall veut donner l’exemple et promet en cas de victoire le 25 mars de soumettre le budget de la présidence de la République aux corps de contrôle des finances publiques dont ils comptent aussi renforcer les moyens. Le second tour est prévu pour le 25 mars prochain mettant en prise, le président sortant et candidat à sa propre succession, Me Abdoulaye Wade et son ex-premier ministre Macky Sall.


Macky Sall promet de faire contrôler le budget de sa présidence

En meeting samedi soir à Kaolack, Macky Sall qui fera face à Me Abdoulaye Wade lors du second tour de la présidentielle, a insisté sur l’éthique qu’il veut imprimer dans la gestion des affaires publiques.

A cet effet, il compte renforcer les moyens de la Cour des comptes et de l’lnspection générale d’Etat (IGE), promettant que les organes de contrôle ne seront plus logés à la présidence de la République.

Evoquant l’exemple de la France où les comptes de la présidence de la République sont examinés par la Cour des comptes, il a rappelé en wolof que les autorités étaient un peu frileuses au début.

Mais au fil des ans, elles sont parvenues à une rationalisation des moyens de l’Etat en supprimant certaines dépenses comme les réceptions de la Fête du 14 juillet (fête nationale), entre autres, a-t-il indiqué.

‘’Ce sont des pays riches, qui ont des moyens. Ils exercent ce contrôle, et pourquoi pas nous dont les pays sont confrontés à la rareté des ressources’’, a poursuivi Macky Sall, qui compte redéfinir ‘’un nouvel ordre de priorités’’ en matière de dépenses publiques.

Le candidat soutenu par la coalition « Bennoo Bokk Yaakaar » (BBY), prône la définition de ‘’secteurs prioritaires’’, suggérant d’y ‘’injecter davantage de ressources financières’’. Il a cité, entre autres, l’agriculture qu’il faut moderniser par la mécanisation afin d’augmenter les rendements des producteurs.

Pour Macky Sall, il faut ‘’reprendre en main le secteur de l’arachide’’ avec le renouvellement du capital semencier.

Avec l’Agence de presse sénégalaise (APS)






Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports