Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Madonna encore dans la tourmente: Doit-elle 300 000 dollars à Marlon Brando ?

Les embrouilles continuent de se multiplier pour la Madone. Huée lors de son escale parisienne dans un showcase très polémique, poursuivie et intimidée par le Front national après avoir décoré Marine Le Pen d'une croix gammée sur scène, ridiculisée depuis qu'elle a déclaré vouloir de déshabiller en cas de réélection du "musulman noir" Barack Obama, Madonna a fortement écorné son aura de star intouchable en l'espace de quelques mois. Tel un animal blessé, la chanteuse de 54 ans attire désormais les vautours puisque la société en charge de l'héritage de Marlon Brando lui réclame 300 000 dollars pour avoir utilisé l'image de l'acteur dans ses concerts.



Madonna encore dans la tourmente: Doit-elle 300 000 dollars à Marlon Brando ?
The Hollywood Reporter révèle que Madonna est poursuivie à cause de son tube Vogue, où elle cite de nombreuses célébrités ("Greta Garbo, and Monroe / Deitrich and DiMaggio / Marlon Brando, Jimmy Dean / On the cover of a magazine.") pendant que leurs portraits sont diffusés derrière elle. À chaque apparition, ces stars disparues décrochent un cachet, reversé à la société qui représente leur héritage. Madonna avait ainsi payé 3 750 dollars à chacune des stars montrées lors de son spectacle du Super-Bowl, à la société CMG Worldwide qui possède les droits d'innombrables icônes comme James Dean, Lana Turner, Greta Garbo, Marlene Dietrich ou encore Grace Kelly. Néanmoins, l'héritage de Marlon Brando incombe à Brando Enterprises, ce qui a provoqué de nombreux soucis.

Pour préparer la dernière tournée de Madonna, Bhakti Touring, Inc., la société responsable des nombreux concerts, a passé un accord avec Brand Sense Partners (BSP) qui représente Brando Enterprises. Celle-ci avait accepté de toucher 3 750 dollars comme les autres stars, avant que tout le monde ne s'accorde sur la somme de 5 000 dollars par soirée. Ce détail expédié, la tournée de la chanteuse a été lancée. Mais BSP a décidé en mai de chambouler les accords pour demander 20 000 dollars, quatre fois plus que la somme convenue.

En plus de multiplier par cinq l'investissement puisque chaque star doit toucher le même cachet, cette décision brise les termes du contrat. En juillet, CMG a déposé une plainte très discrète dans l'Indiana pour attaquer Brando Enteprises et BSP, lesquels ont demandé à ce que le procès soit déplacé à la Cour fédérale, chose courante lorsque les deux parties viennent de deux états différents. Avec un détail important : pour l'utilisation de Marlon Brando dans une centaine de concerts, la société qui représente l'héritage de l'acteur réclame 300 000 dollars.

Mais the show must go on pour Madonna puisque le MDNA Tour continue sa route à travers le monde, avec une fin prévue le 22 décembre après 89 dates.


Dimanche 30 Septembre 2012 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Décembre 2018 - 17:27 Sadio Mané va se marier avec une tunisienne

Vendredi 19 Octobre 2018 - 17:05 Neymar rompt avec sa copine