Mali: les patrouilles de militaires et d'ex-rebelles se mettent en place à Gao

Le processus de paix dans le nord du Mali marque un point : une centaine d'ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), qui contrôlent la ville de Kidal dans le nord-est du pays, sont aux portes de la ville de Gao. Ils avancent cette fois sans intention belliqueuse, les ex-rebelles prennent en effet part à l'organisation de patrouilles mixtes.



Pour rassurer les populations civiles, pour faire renaître la confiance entre les différents groupes armés et en prélude au processus de désarmement, l’accord d’Alger prévoit l’organisation de patrouilles mixtes. C’est ce qui se met actuellement en place à Gao, principale ville du nord du Mali. Environ 600 personnes font partie de la première fournée.
 
Le contingent de l’armée régulière et celui des groupes armés progouvernementaux sont à Gao depuis un moment, et là, les combattants de l’ex-rébellion de la Coordination des mouvements de l’Azawad ont quitté Kidal pour rallier la ville de Gao. Et ce jeudi 29 décembre, ils devraient prendre leurs quartiers dans un camp où est déjà arrivé leur commandement.
 
Si les choses se passent comme prévu, on verra bientôt une très belle photo des militaires de l’armée régulière, des ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad et des groupes armés pro-gouvernementaux mené ensemble des patrouilles, dans un premier temps dans la région de Gao, et ensuite dans les autres localités du nord du Mali.

Rfi.fr

Jeudi 29 Décembre 2016 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter