PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Message à la Nation: ces parties où Macky « plagie » son Pm



Message à la Nation: ces parties où Macky « plagie » son Pm
Un message au goût de réchauffé, serions-nous tentés de dire. 

« Le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous  ». Le fameux slogan du Premier ministre lors de sa Déclaration de Politique Générale (DPG), est revenu dans le Message à la Nation du Chef de l’Etat de ce 31 décembre 2017.

« C’est ce « Sénégal de tous, ce Sénégal pour tous », dont nous partageons la passion, qui nous réunit au sein de cet hémicycle, vous, majorité et opposition parlementaires portant en bandoulière le mandat du peuple, et, nous, membres du Gouvernement, investis de la confiance de Monsieur le Président de la République, qui seul définit la politique de la Nation », avait lancé, le 5 décembre dernier, Mahammad B. Abdallah Dionne face aux députés.

C’est ce cadre qu’annonçant une « expansion importante de la carte scolaire », le Chef du gouvernement soutenait que la construction de six (6) lycées d’enseignement général à Grand Yoff, Ngor, Yoff, Sangalkam, Tivaouane Peulh et Pikine Dagoudane, de même que la réhabilitation des lycées de la région de Dakar, ont été entamées.

Dans son Message à la Nation, le Chef de l’Etat a parlé de l’érection de sept (7) lycées à Ngor, Yoff, Grand Yoff, Pikine-Dagoudane, Tivaouane Peulh, Diamniadio et Sangalkam. Le Premier ministre avait donc oublié Diamniadio.

« En étroite collaboration avec le secteur privé, plus 10.000 jeunes recevront des formations dans le cadre du modèle de formation duale école-entreprise », énonçait le successeur d’Aminata Touré.

Revenant à la charge, le Président Sall assure qu’ « une allocation mensuelle de 40 000 F à chaque apprenant enrôlé par une entreprise durant toute la durée de l’apprentissage ».
La mesure prise d’allouer désormais 40 milliards de FCFA par an au Programme national de Bourses de Sécurité familiale, pour porter le nombre des bénéficiaires de trois cent mille à quatre cent mille ménages, n’est pas une nouveauté. Elle a été déjà déclinée par Mahammad Dionne en début décembre. De même que « les efforts » que le gouvernement compte poursuivre avec les programmes PUDC et PUMA…


Dimanche 31 Décembre 2017 - 22:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter