Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM







PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité






Mission de la dernière chance des trois médiateurs en Côte d'Ivoire

Trois présidents, le Béninois Thomas Boni Yayi, le Sierra-Léonais Ernest Baï Koroma et le Cap-Verdien Pedro Pirès sont attendus ce mardi 28 décembre 2010 à Abidjan. Leur mission : tenter de convaincre Laurent Gbagbo de quitter le fauteuil présidentiel, sinon la Cédéao pourrait intervenir militairement pour permettre à Alassane Ouattara de s’installer au palais. Une sorte de mission de la dernière chance.


Laurent Gbagbo (g) et Alassane Ouattara (d). AFP/Issouf Sanogo/Kambou Sia
Laurent Gbagbo (g) et Alassane Ouattara (d). AFP/Issouf Sanogo/Kambou Sia
Après les appels des grands de ce monde, les courriers incitatifs et les visites de l’ancien président sud-africain Thabo Mbeki puis de Jean Ping, président de la Commission de l'Union africaine, la diplomatie joue peut-être sa dernière carte aujourd’hui à Abidjan.
Choisis pour cette mission, les présidents béninois et cap-verdien sont connus pour leur proximité avec Laurent Gbagbo et on peut déjà imaginer le thème de leur plaidoirie : «quitte le pouvoir, tu rentreras dans l’histoire et tu épargneras à ton pays une intervention militaire inévitablement destructrice». Sur ce dernier point, le Sierra-Léonais Ernest Baï Koroma pourrait s’avérer utile puisqu’en 1998, les soldats de l’ECOMOG n’avaient pas hésité à bombarder Freetown pour réinstaller au pouvoir un président élu et soutenu par la communauté internationale. Cela sera-t-il suffisant pour convaincre Laurent Gbagbo de se retirer ?

A Abidjan, tous les diplomates l’espèrent sans y croire vraiment tant le résident du palais martèle ces derniers jours qu’il est le président élu et qu’il a le droit pour lui. « Cette mission des trois présidents, c’est de la procédure parce que les chefs d’Etat veulent toujours montrer qu’ils ont tout fait pour éviter la confrontation » explique une bonne source, avant de préciser que si une opération militaire met du temps à être montée, plusieurs pays de la région ont déjà des centaines de soldats prêts à partir pour la Côte d’Ivoire.


Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019