Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Momar Ndiongue : «Ce dialogue est mal parti»

Momar Ndiongue est pessimiste quant à l’issue du dialogue politique auquel le ministre de l’Intérieur a convié les partis politiques. Mais, avec l’absence de sa frange la plus représentative, l’opposition peut porter un coup sévère sur la crédibilité de cette rencontre.



Momar Ndiongue : «Ce dialogue est mal parti»
«Ce dialogue est mal parti pour le simple fait que quand le ministre de l’Intérieur convie l’opposition à des concertations autour du processus électoral et que les deux principaux pôles qui ont été consacrés par les résultats des législatives du 30 juillet dernier, en l’occurrence le Pds et ses alliés ainsi que Manko Taxawu Senegaal, c’est l’impression que cela donne», a déclaré Momar Ndiongue qui se prononçait sur le dialogue politique qui se déroule actuellement dans un hôtel de la place.

L’analyste politique qui s’est confié à Pressafrik est d’autant plus pessimiste que des partis qualifiés de «néo opposants» constitués de Pastef d’Ousmane Sonko, de l’Act d’Abdoul Mbaye ont décidé de se rallier du côté des boycotteurs.

Selon lui, la question qui se pose, c’est de savoir si ce boycott aura une certaine influence sur les Sénégalais car, la véritable motivation des partis qui n’ont pas répondu présent est d’imposer un rapport de force à Macky Sall.

Ousmane Demba Kane

Mardi 21 Novembre 2017 - 17:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter