Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mondial 2018 : Imbroglio autour de la retraite internationale de Diafra Sakho

Retraite internationale de Diafra Sakho ou pas ? En tout cas, des voix autorisées comme celles du président de la fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, ou de son ami en équipe nationale, Kara Mbodji, soutiennent le contraire.



Mondial 2018 : Imbroglio autour de la retraite internationale de Diafra Sakho
«Tendez les micros à ceux qui parlaient depuis le début de la compétition. Moi, je ne le fais pas », lançait Diafra Sakho sur un ton assez musclé avec une rage contenue au sortir de l’élimination du Sénégal de la coupe du monde face à la Colombie. Un punchline, qui a laissé pantois certains journalistes en zone mixte. Dès lors, on devine tout le mal être de l’attaquant des lions, frustré peut être de ne pas jouer un rôle prépondérant au sein de l’attaque des lions au Mondial 2018, lui qui n’avait disputé que 4 petites minutes sur 270 possibles.

Flou sur sa retraite
Et quelques jours après, certains médias ont fait état de la décision de la Goal de machine de tirer un trait définitif sur la sélection nationale. Il s’est dit même que le joueur était soutenu par sa mère. Et pourquoi une telle sortie officieuse de la part de l’attaquant Rennes pour mettre fin à sa carrière ?

Selon des confidences, Diafra Sakho n’a pas aimé ce statut de remplacement à la coupe du monde. Car dit–il, le fait de qualifier l’équipe à ce concert Mondial devrait lui octroyer plus de légitimité aux yeux de la sélection de Cissé pour une place de titulaire. Mais dans cette histoire il y'a un certain flou autour de la supposée retraite internationale de Diafra, des voix autorisées se sont levées pour apporter une autre version, note-t-on dans les colonnes du journal « Stades ».

« Pas de cas Diafra Sakho »
Le président de la fédération football sénégalaise, Augustin Senghor de renchérir : « Pour moi c’est parler de la banalité dans le football ce cas de Diafra n’est pas un pour nous ». 

Un des joueurs les plus proches de l’attaquant de Rennes, Kara Mbodji embouche la même trompette dans les colonnes de « Stades »: « je n'ai pas entendu là où Diafra dit qu’il a laissé l’équipe nationale et pourtant j’étais avec lui à la coupe de monde. Mieux je n’ai pas vu une vidéo dans laquelle il a dit qu’il arrêtait», précise-t-il. 

Fana CiSSE

Lundi 16 Juillet 2018 - 15:03


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter