Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nouvelle découverte archéologique en Egypte



Nouvelle découverte archéologique en Egypte
Les autorités Egyptiennes ont annoncé samedi une importante découverte archéologique.

Une mission archéologique égyptienne a découvert sur le site de Saqqara, près du Caire, sept tombes, dont quatre datant de plus de 6.000 ans.

Selon Khaled el-Enany, ministre égyptien des Antiquités, "trois de ces tombes remontent à l'époque du Nouvel Empire et ont été utilisées comme nécropoles pour chats".

Les quatre autres remontent à l'époque de l'ancien Empire soit 4.300 ans avant J-C, dont la plus importante est celle de Khufu-Imhat, le gardien des édifices du palais royal.

Le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, Mostafa Waziri, a indiqué que la mission archéologique, qui travaille sur le site depuis avril, a aussi identifié les premiers scarabées momifiés d'Egypte.Les autorités Egyptiennes ont annoncé samedi une importante découverte archéologique.

Une mission archéologique égyptienne a découvert sur le site de Saqqara, près du Caire, sept tombes, dont quatre datant de plus de 6.000 ans.

Selon Khaled el-Enany, ministre égyptien des Antiquités, "trois de ces tombes remontent à l'époque du Nouvel Empire et ont été utilisées comme nécropoles pour chats".

Les quatre autres remontent à l'époque de l'ancien Empire soit 4.300 ans avant J-C, dont la plus importante est celle de Khufu-Imhat, le gardien des édifices du palais royal.

Le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, Mostafa Waziri, a indiqué que la mission archéologique, qui travaille sur le site depuis avril, a aussi identifié les premiers scarabées momifiés d'Egypte.

bbc.com

Dimanche 11 Novembre 2018 - 11:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 15:27 Un pacte politique au Nigeria sans Atiku