Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Philippines : dans la baie de Manille, les dernières forêts de mangrove étouffent sous le plastique

Des clichés d’une forêt de mangrove recouverte de plastiques alertent sur l’état de la baie de Manille, aux Philippines.



Un amas de vieux bouchons, de masques chirurgicaux, sacs en plastique et autre vieilles tongues abandonnées : voilà ce qu'a trouvé Diovanie de Jesus, un biologiste passionnée d’oiseaux, sur le sol de l’une des dernières forêts de mangrove de la baie de Manille, aux Philippines.
 
La mangrove est un écosystème caractéristique des zones côtières tropicales et subtropicales, composé d’arbres aux longues racines, adaptées aux mouvements des marées. Il protège les terres des nombreuses intempéries, comme des hautes vagues, des courants ou encore des typhons, et c’est un lieu d’habitat et de reproduction essentiel pour de nombreuses espèces. 
 
“Pour beaucoup d'habitants, la baie de Manille est déjà morte”
Ce sont justement des oiseaux que Diovanie De Jesus était venu chercher en se rendant dans la forêt de mangrove de l’île de Tanza, près de la ville de Novatas, le 25 septembre 2021. Une période idéale pour voir les oiseaux migrateurs. Mais de cette sortie, il n’a finalement ramené que ces clichés désolants, qu’il a partagés sur ses réseaux sociaux.
 
“ Au début, je suis venu pour faire des photos d’oiseaux. Mais quand j’ai vu tout ce plastique,  j’étais désespéré : les oiseaux essayaient de se nourrir au milieu de tous ces déchets… Ça m’a  brisé le cœur.
 
Les déchets sont presque partout sur le site. C’est un estuaire, et les déchets sont arrivés, là drainés par les rivières et par la marée, puis viennent se loger dans les racines des mangrove.”


Diovanie de Jesus est scientifique, spécialiste des océans, et travaille pour la branche philippine de l’ONG “Oceana” qui lutte pour préserver la vie marine.
 
S'il était au courant de la situation écologique dans la région, il reste néanmoins surpris d’avoir trouvé un tel décor. D’autant plus que la baie de Manille, dont fait partie le site, avait fait l’objet d’une large opération annuelle de nettoyage bénévole dans le cadre de la Journée internationale de nettoyage des côtes, le 18 septembre 2021, soit juste une semaine avant sa visite.
 
“Beaucoup d’habitants de la métropole de Manille ignorent qu’il y a encore de la mangrove si près de la ville. J’ai aussi fait ces photos pour qu’ils réalisent qu’elle est encore là, car pour eux, la baie de Manille est déjà morte.”
 
 



Dimanche 10 Octobre 2021 - 13:01


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter