Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Prix à la consommation: le Sénégal a enregistré un taux d’inflation de 2,2% en 2021 (ANSD)



Prix à la consommation: le Sénégal a enregistré un taux d’inflation de 2,2% en 2021 (ANSD)
Dans son adresse à la Nation pour le Nouvel AN, le 31 décembre dernier, le président de la République avait réservé une partie au prix des denrées depuis sa prise du pouvoir en 2012. "(...) l’Etat continue de déployer d’importants efforts pour contenir la flambée des prix.  Ainsi, pour la farine, le taux de la TVA a été ramenée de 18 à 0%, et celui des droits de douane de 5 à 0%. Sur l’huile, la taxe d’ajustement a baissé de 5%.
Pour le riz, la suspension de la TVA reste maintenue.  En outre, les prix homologués du gaz butane sont restés stables, alors que ceux du carburant n’ont pas connu de hausse
", affirmait Macky Sall, il y a une semaine.

Eh bien, selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) le taux d'inflation annuel du Sénégal est chiffré à +2,2 % en 2021. Les prix à la consommation ont bien  connu une hausse vertigineuse. "L’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) du mois de décembre 2021 s’est apprécié de 0,1% comparé à celui du mois précédent", a noté l'ANSD dans une étude publiée sur son site internet.

Avant d'expliquer en détails cette flambée: "Cette évolution résulte de la progression des prix des biens et services de « transports » (+0,6%), de « santé » (+0,4%) et de « restaurants et hôtels » (+0,3%), ainsi que ceux des « articles d'habillement et chaussures » (+0,3%) et des « produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+0,1%). Toutefois, le recul des prix des services de « communication » (-2,5%) a atténué la hausse des prix à la consommation. En variation annuelle, les prix à la consommation se sont accrus de 3,8%. Le taux d’inflation annuel en 2021 s’est établi à +2,2%."

Ce chiffre donné par l'ANSD est même contesté par un internaute qui trouve qu'il est "en déphasage avec la réalité du marché" et "l'explosion des prix et du panier de la ménagère". 
  L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) produit et publie tous les mois l'Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC). Cet indice base 100 en 2014, mesure l’évolution des prix à la consommation au plan national. Les indices sont de type Laspeyres et la principale source identifiée pour les pondérations est la deuxième Enquête de Suivi de la Pauvreté au Sénégal (ESPS-II) de 2011.

Le champ couvert par l’indice harmonisé des prix à la consommation est l’ensemble du pays découpé en zones écologiques/économiques, à savoir le Sud, le Nord, le Centre Nord, l’Ouest et le Centre Sud. Ces cinq zones sont représentées respectivement par Kolda, Saint Louis, Diourbel, Dakar et Kaolack. La collecte des prix se fait dans les capitales de ces régions. L’IHPC est publié selon la classification des fonctions de consommation des ménages à 12 fonctions (COICOP ). Et la méthodologie de calcul est commune aux huit pays de l'UEMOA, souligne l'ANSD.

AYOBA FAYE

Samedi 8 Janvier 2022 - 09:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter