Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM







PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité





Quatrième président du Sénégal: Macky brise le rêve de Idy et Djibo Ka

Ce n’est pas que Wade et son camp qui vont pleurer sur leurs sorts. Il y en a d’autres. Djibo Ka et Idrissa Seck rêvaient chacun d’être le quatrième président de la République du Sénégal. Mais la victoire de Macky Sall met définitivement un terme à leur ambition de succéder à Wade.


Quatrième président du Sénégal: Macky brise le rêve de Idy et Djibo Ka
Idrissa Seck ne sera pas le quatrième président de la République du Sénégal. Djibo Ka non plus. Le peuple Sénégalais souverain a choisi de faire de Macky Sall le successeur du président Abdoulaye Wade. 

Les Sénégalais brisent ainsi les rêves de ces deux personnages politiques qui n’avaient d’yeux que pour le fauteuil du président sortant. Djibo Ka et Idrissa Seck rêvaient chacun d’être le quatrième président de la République du Sénégal. Et ils l’ont toujours clamé haut et fort. Candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2000, Djibo Leïty Kâ était arrivé en quatrième position avec 7 % des suffrages.

Mais, à la surprise générale et contre toute attente, il décida au second tour de soutenir le président sortant Abdou Diouf qui sera battu par Abdoulaye Wade. Après des années de traversée du désert, il transhume vers les prairies bleues libérales, mais après la présidentielle de 2007, il affiche ses ambitions présidentielles. 

Il affirme urbi et orbi son intention de succéder au Pape du Sopi qui avait avoué son impossibilité de briguer le suffrage universel de 2012 à cause de la limitation du nombre de mandat à deux. Le leader de l’Urd qui se voyait successeur du Pape du Sopi, aimait à dire : « Après Wade, je ne soutiendrai plus personne ».

Malheureusement, son rêve d’être le quatrième président du Sénégal sera d’abord brisé par la volonté de Wade d’être candidat à sa propre succession en 2012. Ensuite, la victoire de Macky Sall vient définitivement enterrer son ambition présidentielle. En effet, avec cette victoire, le fondateur de l’Urd met une croix sur son ambition présidentielle.

Un autre homme politique voit son ambition de devenir le quatrième président tomber à l’eau. Il s’agit, en l’occurrence, de Idrissa Seck qui se voit obliger de revoir sa copie avec la victoire sans appel obtenue par le candidat de la coalition « Benno Bokk Yaakaar ». Celui qui est « né pour être président et qui ne connaît qu’un seul chiffre: Un », n’a jamais caché son ambition d’être le quatrième président de la République du Sénégal. Et il a voulu coûte que coûte mettre sous le soleil de la réalité ce rêve qui l’habite depuis toujours. Une ambition quasi obsessionnelle qui l’a poussé à dénommer sa coalition pour la présidentielle de 2012 coalition « Idy4président ». (Traduire: Idy quatrième président du Sénégal). Et c’est cette obnubilation qui serait à l’origine de sa disgrâce et de sa brouille entre lui et son mentor. Peut-être que après Macky Sall, Idrissa Seck sera enfin président de la République, le cinquième et pas le quatrième. Cependant, il devra pour cela encore patienter cinq ou dix longues années pour que son rêve devienne enfin réalité.

Dépêche – Walfadjiri 



Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019