Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Rapport Mataki de WATHI: Comment mieux valoriser le patrimoine et la production culturels de l’Afrique de l’Ouest ?



Rapport Mataki de WATHI: Comment mieux valoriser le patrimoine et la production culturels de l’Afrique de l’Ouest ?
Le laboratoire d’idées citoyen WATHI vient de rendre public un document de synthèse Mataki sur les moyens de mieux valoriser le patrimoine et la production culturels de l’Afrique de l’Ouest.

Mataki qui signifie « mesures » en langue haoussa, une des langues les plus parlées en Afrique de l’Ouest, est une synthèse des contributions citoyennes au débat en ligne de WATHI et des rapports et études d’experts, de chercheurs et de diverses organisations sur le thème de la valorisation de la culture.

Le document parvenu à Pressafrik.com, propose cinq (5) pistes pour orienter l’action collective des citoyens et des décideurs afin de valoriser la culture dans la région :

1. Sensibiliser les populations à l’impératif de la connaissance, de la préservation et de la valorisation des patrimoines culturels de leur pays notamment en utilisant les médias comme véhicules de promotion des cultures de la région; en créant un portail internet régional de promotion des cultures ouest-africaines; en restaurant les bâtiments coloniaux et en instituant dans les pays de la région une journée dédiée à la découverte et à la visite gratuite des patrimoines culturels nationaux par les populations de tous âges et de toutes catégories sociales.

2. Éveiller les consciences et la curiosité des enfants, cultiver dès le plus jeune âge la
connaissance et l’estime de soi afin qu’ils puissent se sentir concernés par la valorisation et la préservation du patrimoine culturel de leur communauté, de leur pays et de leur région du monde notamment en renforçant la part des enseignements consacrés à la diversité culturelle et à l’histoire africaine dans les programmes scolaires et universitaires ; en utilisant les langues locales et les contes comme supports pédagogiques et en soutenant les maisons d’édition africaine.

3. Moderniser les savoirs traditionnels (valeurs, concepts, produits) et les valoriser auprès des populations à travers un encadrement strict des Etats, notamment en codifiant et en standardisant les connaissances dans des livres et sur des plateformes sur internet ; en créant une école régionale de formation et de recherche en médecine traditionnelle et en développant des stratégies nationales de promotion de la médecine traditionnelle.

4. Renforcer l’attractivité des festivals et des rencontres culturelles dans la région et encourager l’interaction culturelle entre les populations des pays de la région, notamment en intégrant les festivals existants dans un programme culturel annuel; en augmentant significativement les ressources publiques et privées destinées à la communication sur l’agenda culturel régional et à la promotion d’un tourisme culturel intra-africain et en promouvant le cousinage à plaisanterie comme un élément important du patrimoine culturel partagé dans la région.

5. Mettre en place des fonds nationaux d’appui à la culture ou des banques de la culture, à l’image du Fonds autonome d’appui à la culture (FAAC) au Cap-Vert, qui seraient des institutions de financement et d’accompagnement de projets culturels élaborés par des artistes et opérateurs culturels.

La question de la valorisation du patrimoine et de la production culturels en Afrique de l’Ouest est un enjeu crucial pour l’avenir. Elle est au carrefour du politique, de l’économique et du culturel.

Le potentiel culturel des pays de la région est immense mais insuffisamment valorisé auprès des populations locales et à l’étranger. WATHI a choisi ce thème pour son débat parce que sa raison d’être est de provoquer une réflexion ouverte sans être superficielle sur tous les problèmes structurels les plus importants auxquels la région ouest-africaine est confrontée.

WATHI, le think tank citoyen de l’Afrique de l’Ouest, est un laboratoire d’idées participatif et multidisciplinaire qui a pour objectif de contribuer au partage de connaissances et à la production d’idées sur les enjeux politiques, économiques, sociaux et culturels cruciaux pour le présent et l’avenir des pays d’Afrique de l’Ouest. 


Mercredi 18 Janvier 2017 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter