Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM







PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité






Rapt au Novotel d'Abidjan : les victimes auraient été exécutées au palais présidentiel

Lors d'une conférence de presse mardi 21 juin 2011, le ministre de l'Intérieur ivoirien Jeannot Kouadio Ahoussou a affirmé que les quatre personnes enlevées début avril au Novotel d’Abidjan ont été torturées puis exécutées dans le palais présidentiel transformé en « mouroir ». Il a également annoncé la probable ouverture d'une enquête sur les crimes commis durant la crise post-électorale.


Rapt au Novotel d'Abidjan : les victimes auraient été exécutées au palais présidentiel
Le 4 avril 2011, alors qu'Abidjan était en proie aux combats entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara, quatre hommes étaient enlevés au Novotel par des hommes armés fidèles à Laurent Gbagbo.

Stéphane Frantz di Rippel, le directeur de l'hôtel, Yves Lambelin, président du groupe agro-industriel Sifca, la première entreprise privée du pays, et son assistant, le Béninois Raoul Adeossi ainsi que le directeur général malaisien, Chelliah Pandian de Sania, filiale du groupe Sifca sont alors conduits au palais présidentiel où l'on perd leur trace.

A la fin du mois de mai, des investigations menées conjointement par des enquêteurs ivoiriens et français avaient abouti à l'arrestation de 5 hommes, dont un colonel de la garde présidentielle et un commissaire de police.

Au cours d'une conférence de presse le 21 juin 2011, le ministre de la Justice Jeannot Kouadio Ahoussou a affirmé que ces 4 personnes ont été « achevées par un commissaire de police » après avoir été torturées dans le palais présidentiel transformé en « mouroir ».

Au cours de cette même conférence de presse, le ministre ivoirien a annoncé qu'une mission de la Cour pénale internationale effectuera une visite en Côte d'Ivoire du 27 juin au 4 juillet 2011, avant une éventuelle enquête sur les crimes commis durant la crise post-électorale.

Le procureur Luis Moreno-Ocampo compte demander prochainement aux juges de la CPI l'autorisation d'ouvrir une enquête. « Pour les crimes de sang, les enquêtes préliminaires sont toujours en cours », a déclaré Jeannot Kouadio Ahoussou. Il a par ailleurs annoncé la mise place d'un numéro de téléphone d'aide pour que les victimes puissent se faire entendre par les enquêteurs.

AMNESTY INTERNATIONAL DÉNONCE DES DÉTENTIONS ARBITRAIRES

Dans un communiqué publié ce 22 juin, Amnesty International dénonce la « détention arbitraire de dizaines de personnes » sans inculpation, des proches de l'ancien président dans l'hôtel Pergola d'Abidjan. Certaines d'entre elles ont été battues par les forces d'Alassane Ouattara.

Plus troublant encore, selon l'organisation de défense des droits de l'homme: la présence de soldats de l'Onuci postés devant cet hôtel.

« On ne peut pas dire que ce soit un début très prometteur pour la présidence d'Alassane Ouattara », a déclaré Véronique Aubert, directrice adjointe du programme Afrique d'Amnesty International.

Ibrahima Lissa FAYE
Ibrahima Lissa FAYE est journaliste bloggeur depuis plus de treize (13) ans. Après 7 ans à Sud... En savoir plus sur cet auteur


Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019