Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal : l’opposition zappe l’affaire Bougazelli au profit du dialogue politique



Les leaders de l’opposition sénégalaise se sont encore vus. Pape Diop, Cheikhe Hadjibou Soumaré, Madické Niang, El Hadji Issa Sall, Idrissa Seck et Malick Gakou se sont réunis mercredi 20 novembre 2019. Selon un communiqué, ils ont eu de larges échanges sur la situation nationale et internationale, mais sauf sur la question qui fait l’actualité.

​« Ils ont fait le point sur l'état d'avancement du dialogue politique. Ils ont aussi réaffirmé leur ferme détermination à faire de la Grande Alliance une force politique au service exclusif de la défense des intérêts du Peuple sénégalais. Ils engagent toutes les composantes de leurs formations politiques à consolider les bases de la mobilisation pour le Sénégal », lit-on dans le communiqué.
 
Par ailleurs, ces opposants, à la suite du rappel à Dieu de Mme Colette Hubert Senghor, ont présenté leurs sincères condoléances à la famille de la défunte première dame, au Parti Socialiste et à la Nation sénégalaise.
 
C’est dire que ceux qui se font appelés « Les leaders de la Grande Alliance », ont zappé la question qui préoccupe les Sénégalais depuis la semaine dernière. Il s’agit de l’affaire de trafic de présumé de faux billets de banque d’un montant de près de 100 millions FCFA, dans laquelle, l’ex-député de la mouvance présidentielle, Seydina Fall alias Bougazelli, impliqué, a été placé en garde à vue, à la suite de son audition mercredi soir.
 

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 21 Novembre 2019 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter