PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Un avion de combat israélien a été abattu par l'armée syrienne

Un avion de combat F-16 israélien s'est écrasé en Israël et l'un des pilotes a été gravement blessé ce samedi, après avoir essuyé des tirs de la défense anti-aérienne syrienne.



Les débris d'un chasseur-bombardier F-16 israélien, visible non loin du village de Barduf, le 10 février 2018. REUTERS
Les débris d'un chasseur-bombardier F-16 israélien, visible non loin du village de Barduf, le 10 février 2018. REUTERS
Ce fut une matinée agitée pour les habitants de la Galilée en cette journée du shabbat, raconte notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul. Des sirènes à 4 heures 25 ce samedi matin les ont invités à descendre dans les abris après qu’un drone iranien lancé depuis la région de Palmyre dans le centre de la Syrie a pénétré l’espace aérien israélien. Un hélicoptère de combat de type Apache l’intercepte et réussit à l’abattre.

Aussitôt après, l'armée israélienne riposte en frappant ce qui est qualifié ici de « systèmes de contrôles iraniens » en Syrie. Et pour la première fois un des appareils israéliens, un F-16, est touché par un missile sol-air syrien. Les deux pilotes s'éjectent et sont récupérés. L'un d'eux est cependant dans un état grave. L'appareil s’écrase quant à lui dans le nord d'Israël sans faire de blessés.

Cette attaque constitue une grave violation de la souveraineté de l’Etat hébreu, affirme un porte-parole de l’armée israélienne, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus. L'Iran, ajoute-t-on en Israël, « entraîne la région vers une escalade de violence dont il paiera le prix ».

« Nouvelle agression israélienne »

Au total, l'aviation israélienne a frappé douze objectifs, y compris trois batteries de défense anti-aériennes et quatre cibles iraniennes non précisées, a affirmé l'armée dans un communiqué. C'est, en tout cas, la première fois que l'armée israélienne annonce ouvertement avoir visé des cibles iraniennes depuis le début en 2011 de la guerre chez le voisin syrien, a encore indiqué le porte-parole des militaires.

De leurs côtés, les forces de défense aérienne syriennes ont indiqué avoir répondu à une « nouvelle agression israélienne », selon l'agence de presse officielle Sana.

Rfi

Samedi 10 Février 2018 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter