« Une caution qu'elle soit immobilière ou liquide reste toujours une caution », Soham Wardini



Membre de la société civile et du collectif pour la collecte des fonds pour la libération de Khalifa Sall, Mamadou Mignane Diouf informe qu'une caution sera remise au Procureur des mains des avocats du maire de Dakar pour que ce dernier hume l’air de la liberté. Les partisans et amis de Khalifa Sall soutenus par la société civile, font face à la presse, à l’instant. Ce, pour informer l’opinion sur la fameuse caution versée pour le député-maire de Dakar dans les liens de la détention depuis le 7 mars dernier pour accusations de détournements de deniers publics, faux et usage de faux.

Première adjointe au maire de Dakar, Soham  Wardini parle, de son côté, d'acharnement. « Cet homme que j'ai connu et qui a fait sa déclaration de patrimoine lors de son premier discours, est incapable de voler un franc. Donc pourquoi cet acharnement ? », lance-t-elle, soutenant qu’une caution qu'elle soit immobilier ou liquide reste toujours une caution ». 


Aminata Diouf (Stagiaire)

Mercredi 6 Décembre 2017 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter