Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









VIDEOS Sénégal: Wade quitte le palais présidentiel, entre ovations et huées


Rédigé le Mardi 3 Avril 2012 à 08:58 | Lu 8033 commentaire(s)


Debout dans sa voiture au toit ouvrant, le président sortant Abdoulaye Wade, ovationné par ses partisans, hué par ses opposants, salue la foule massée devant les grilles du palais présidentiel de Dakar qu'il quitte lundi après la passation de pouvoir avec son successeur Macky Sall.


Le portail du palais se referme devant les centaines de personnes qui s'y sont rassemblées, dans l'attente de l'arrivée du Macky Sall, fraîchement investi quatrième chef d'État du Sénégal.

Deux rangées de militants pro-Wade et pro-Sall se sont formées sur le Boulevard de la République, en face du palais, séparées par un cordon policier qui peine à mettre de l'ordre dans cette foule hétéroclite de journalistes, militants, badauds et forces de l'ordre.

Face à des policiers qui font modérément usage de matraques pour dégager l'étau, aidés par la garde montée à cheval, la foule chante: «Fini les bastonnades. Il est l'heure» (de passer le pouvoir à Macky Sall).

«Gorgui dolignou» («le Vieux, encore» en langue wolof), répliquent en choeur des partisans de Wade, remarquables aux couleurs bleu et jaune de leurs calicots et habits, celles du Parti démocratique sénégalais (PDS), sa formation.

Plusieurs d'entre eux brandissent des pancartes et banderoles vantant les mérites du chef de l'État sortant.

«Je l'aime de toutes mes forces et je suis là pour lui dire au revoir», crie une jeune femme bloquée par un policier alors qu'elle veut avancer vers le portail.

À l'intérieur, l'ancien et le nouveau chef d'État ont fini le rituel de la passation de pouvoir dans la courtoisie, en présence de très nombreuses personnalités, dont le célèbre chanteur Youssou Ndour, qui, comme tous les opposants, avait soutenu Macky Sall.

«C'est une victoire pour le Sénégal, pour l'Afrique, la démocratie a gagné», lance, radieux, le très populaire Youssou Ndour dont la candidature à la présidentielle avait été rejetée par le Conseil constitutionnel.

«Fière de l'action de Gorgui»

Un 4X4 noir franchit le portail de la bâtisse blanche, la résidence présidentielle qui se dresse au coeur du quartier administratif et des affaires du Plateau, au centre-ville.

Vétu d'un boubou bleu, d'un bonnet et d'une écharpe blancs, Abdoulaye Wade est debout quand il quitte le palais où il résidait depuis 2000, année de sa première élection pour sept ans, suivie d'une réélection pour cinq ans en 2007.

«Je suis fière de l'action de Gorgui (surnon de Wade). Il a réalisé au Sénégal des choses que personne n'a encore faites. Nous allons l'accompagner jusqu'au Point E», quartier résidentiel de Dakar où le chef de l'État sortant a une maison, affirme Ndèye Penda Bâ, commerçante.

«Vous devez vous les journalistes, à côté des huées le visant, dire aussi que beaucoup de ses partisans l'ont acclamé», ajoute la militante du PDS.

En face, des partisans de Macky Sall chantent avec insistance, pendant que le 4X4 de Wade descend le Boulevard de la République vers la mer, «Na dem, na dema dema dem» (qu'il parte).

Les huées se font plus insistantes alors que la voiture présidentielle s'éloigne. «Ce n'est pas normal. On devait l'acclamer, c'est quand même un chef d'État», dit un policier visiblement ému.

«Je voulais lui (Wade) vendre ce t-shirt de Macky Sall avant son départ», ironise un jeune partisan du nouveau chef de l'État sénégalais.

Sur le Boulevard de la République, des partisans des deux camps continuent de s'invectiver verbalement alors que le gros de la foule se disperse à travers les ruelles du Plateau.
Source: AFP





Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports