Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Violence policière : le Sénégal vit dans une soft dictature, selon Abdoul Mbaye



Violence policière : le Sénégal vit dans une soft dictature, selon Abdoul Mbaye
Selon l'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, le Sénégal vit dans une soft dictature sous Macky Sall a vu des violences policières en vers les journalistes et les manifestants vendredi dernier à Dakar, lors d'une manifestation contre la hausse du prix de l'électricité.

"C'est le signe que notre démocratie est en recule. Un des signes qui montrent que le Sénégal vit une soft dictature et on se contente d'interdire une manifestation pacifique parce qu'elle a quand même été organisée le vendredi 13 et il n'y a pas eu de débordement. Je ne vois pas pourquoi l'interdire et réprimer aussi sévèrement", s'indigne l'ancien premier ministre sur la rfm.

Vendredi dernier, plus d'une trentaine de manifestants dont des activistes, rappeurs et hommes politiques ont été arrêtés et des journalistes mâtés par des policiers au centre-ville de Dakar, lors d'une manifestation non autorisée contre la hausse du prix de l'électricité. Elle a été organisée par le collectif appelé Noo Lank (nous disons non, en wolof).

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 22 Décembre 2019 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter