Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Wade annonce qu'il n'ira pas voter dimanche et conseille aux militants (qui le veulent) de voter pour Sonko, Idy ou PUR



Wade annonce qu'il n'ira pas voter dimanche et conseille aux militants (qui le veulent) de voter pour Sonko, Idy ou PUR
L'ancien président de la République Abdoulaye Wade n'ira pas voter dimanche prochain. Dans une déclaration parvenue à PressAfrik, il écarte l'éventualité de participer à ce qu'il définit comme un "simulacre d'élection". 
"Dans ces conditions, il va de soi que je ne voterai pas le 24 février 2019 et je demande aux militantes et militants de notre parti, aux sympathisants, de ne pas participer à ce simulacre d’élection", dit le "Pape du Sopi" dans le document.
Néanmoins, Wade n'interdit pas ses militants et ceux du Pds d'aller voter pour trois des quatre candidats de l'opposition. "Je peux comprendre tous ceux qui parmi nous pensent qu’ils pourront défaire Macky SALL en soutenant un des candidats de l’opposition (Idrissa SECK, Ousmane SONKO ou Issa SALL), même si ce n’est pas la position du parti. Nous nous retrouverons après l’élection pour en faire le bilan et mieux armer notre parti", a-t-il ajouté 

Convaincu que Macky Sall a déjà truqué le scrutin, celui qui avait appelé les Sénégalais à descendre dans les bureaux de vote de brûler le fichier électoral dit être revenu sur ses velléités pyromanes, grâce à l'intervention de certains chefs religieux du pays. "J’ai fait la concession, à la suite de la demande pressante de chefs religieux et de chefs d’états voisins, d’opposer une résistance, somme toute ferme, mais pacifique, à ce qui apparaît comme une élection truquée dès le départ. Mais personne ne doit douter que lorsque tous les Sénégalais comprendront que cette élection mascarade n’est qu’une énorme farce de mauvais goût de Macky SALL pour organiser sa réélection, le peuple souverain se dressera pour organiser une véritable élection présidentielle", dit-il.

Pour rester dans sa logique, Abdoulaye Wade rappelle tout de même que "le PDS n’a pas changé d’option et il ne saurait accorder quelque crédit à un scrutin organisé dans ces conditions et ne se rendra pas complice d’un viol du suffrage des citoyens dont le « président » qui en sera issu n’aura assurément aucune légitimité et ne pourra jamais être reconnu. Il lance un appel solennel pour arrêter un processus qui ne peut que mener le Sénégal vers le chaos".





AYOBA FAYE

Jeudi 21 Février 2019 - 22:01




1.Posté par safando le 22/02/2019 10:20
Pourquoi Fatick doit voter massivement Macky en 2019.

Je suis un amoureux de mon Fatick natal. Je vais vous faire une révélation, j’ai écrit une lettre au président Abdoulaye WADE au tout début de son mandat. Ma grande ambition était de faire désenclaver la ville de Fatick et je lui disais dans la lettre que le bitumage de la route Bambey-Niakhar-Fatick et du tronçon Niakhar-Diakhao rendrait un grand service à Fatick et lui assurerait très probablement de gagner le cœur des électeurs de la zone. Je ne pouvais même pas penser qu’il fût possible de bitumer la route Fatick-Diakhao.
Pour ceux qui l’ont oublié sous le régime d’Abdou DIOUF, la route Dakar-Kaolack était impraticable. Nous prenions alors la route de Thiès pour aller jusqu’à Kaolack avant d’arriver à Fatick. Dans ce périple que nous faisions en passant par Thiès, arrivés à Bambey, nous étions à 39 Km de Fatick, et comme par hasard, il n’y avait pas de route bitumé, ensuite on arrivait à Diourbel à environ 40 Km de Fatick, toujours pas de route, nous arrivions à Gossas à la même distance de Fatick environ toujours pas de route bitumée. On faisait un arc de cercle de plus de 100 KM, pour arriver Kaolack 43Km derrière Fatick. Il est inutile de vous dire que cet état de fait nous était écoeurant.
La route Fatick-Foundiougne était régulièrement rafistolée.
Quand Monsieur Macky SALL est arrivé aux affaires à l’époque, il a organisé un forum à Fatick pour demander aux Fatickois de tous bords ce qu’ils souhaitaient pour leur ville. La participation était massive et de tout bord. Il y avait des besoins raisonnables et des besoins que je trouvais à l’époque difficile à satisfaire. Je vais en citer deux comme anecdotes. Le premier me semblait important, à l’époque en effet il n’y avait pas de GAB à Fatick, il fallait se rendre à Mbour ou à Kaolack. L’autre était l’érection d’une bonne agence Senelec. Cette gestion participative a permis de répondre à la grande partie des besoins exprimés à l’époque. Faudrait-il organiser un autre forum pour actualiser ces besoins ? Certainement.
Pour l’état des routes de la ville, je ne vais prendre que le cas de Ndiaye-Ndiaye ou la seule route qui y allait est celle qui quittait l’école des filles et qui s’arrêtait à la porte du quartier.
Voici le tableau peu reluisant de l’environnement économique de la ville de Fatick avant que Macky SALL n’arrive aux affaires avec Abdoulaye Wade ou en tant que président de la république.
Quand il a été nommé par le président Abdoulaye, il a pu obtenir le bitumage des routes Fatick-Niakhar-Bambey et Fatick-Diakhao-Gossas plus que les requêtes qui étaient contenues dans ma lettre. Pour rester dans la même zone, devenu Président de la république, son Excellence a fait réaliser les tronçons stratégiques Diakhao-Ndiob-Diourbel et Diourbel-Bambey-Fatick. Fatick est désormais tellement désenclavé que des Dakarois empruntent des fois la route Dakar-Fatick-Diakhao-Diourbel pour se rendre au Magal.
La route de Foundiougne est de bien meilleure qualité et elle sera certainement élargie et améliorée pour répondre au besoin du port. Le port aussi sera d’un grand atout pour Fatick d’autant qu’un fatickois a fait former plus de cent résidents aux métiers du port.
Que dire du pont de Foundiougne pour rester dans la zone. Ce pont sera désormais la voie idéale pour se rendre en Gambie et en Casamance.
J’allais oublier la route qui mène à Ndangane, Samba Dia, Palmarin, Djifère, Joal qui remettent ces villes dans leur région historiques du Sine et qui facilitent l’accès aux produits halieutiques à la population de Fatick. Quid De l’autoroute Dakar-Mbour-Fatick-Kaolack.
Oui il y a des crevasses dans les routes de la commune, cela me semble être lié à la réalisation des canalisations, oui l’éclairage n’est pas parfait dans tous les quartiers. Oui tout n’est pas parfait.
Lors de son prochain mandat que nous souhaitons, il devra mettre l’accent sur les projets créateurs d’emploi autour du sel, des produits agricoles, de l’industrie entre autres. Ces emplois s’ajouteront à ceux qui seront générés par le port et dans le transport.
Nous faisons ce rappel à l’endroit des jeunes qui n’ont pas vécu tous ces calvaires de l’avant Abdoulaye Wade pour que tout ce que le Président a fait pour Fatick soit apprécié à sa juste valeur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter