Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Abdoul Mbow tire sur le Crd après sa sortie sur participation de Macky Sall dans la médiation au Mali

Le député et porte-parole adjoint de l’Alliance pour la République (Apr), n’a pas trop tardé pour répondre au Congrès de la Renaissance démocratique (Crd) qui, dans un communiqué rendu public, « désapprouve la participation du président de la République, Macky Sall, à la médiation » pour désamorcer la crise au Mali. Abou Mbow qui qualifie ses membres de « prétentieux », les accusent de souhaiter "voir le Mali a feu et a sang".



Abdoul Mbow tire sur le Crd après sa sortie sur participation de Macky Sall dans la médiation au Mali
C’est un Abdou Mbow sans langue de bois, ni circonlocution, qui a répondu au Cdr qui « disqualifie » le chef de l’Etat sénégalais dans la médiation au Mali. Réponse du berger à la bergère, le parlementaire de Benno Bokk Yaakar (BBY) (mouvance présidentielle) est convaincu que « Ce groupuscule de nihilistes sans foi ni loi, souhaite voir le Mali à feu et à sang au motif que ses dirigeants sont faibles. Il voudrait faire de la guerre civile dans un pays déjà profondément meurtri, une voie de salut ».

 Pis, renseigne-t-il dans une note parvenue à PressAfrik, « ces politiciens dépassés et promoteurs du pouvoir par voie non démocratique et sans perspective de progrès social, économique et politique, affichent leur volonté de voir un jour notre pays sombrer dans les ténèbres et les horreurs d’un conflit fratricide ».

Non sans se questionner : « Même de quels mauvais pieds tordus se sont-ils réveillés pour débiter des fanfaronnades et des inepties aussi grotesques les unes que les autres ?

Abdou Mbow dit ne pas comprendre l’origine de « cette arrogance, cette certitude de dire le vrai et le bien, de décréter ce qui est légitime ou non ? Avant de rappeler à ces « personnes de mauvaise foi que Macky Sall a été élu démocratiquement à l’occasion d’élections libres et transparentes qui n’ont jamais fait l’objet de contestations même de la part de ceux-là même qui lui dénient aujourd’hui cette légitimité. Il faut être un piètre politicien en herbe et avoir la rancune tenace pour avoir de telles postures qui en réalité n’étonnent pas le commun des sénégalais ».

Il ajoute : « En réalité, des gens qui ont du mal à réunir le parrainage qui est l’équivalent de hameau lors de la présidentielle de 2019 devraient plutôt se couvrir, se cacher aux tréfonds de la terre au lieu d’essayer d’exister ou de bomber le torse ».

Pourtant, souligne M. Mbow, « cette scabreuse posture ne nous étonne guère. Ce groupuscule de nihilistes sans foi ni loi, souhaite voir le Mali à feu et à sang au motif que ses dirigeants sont faibles. Il voudrait faire de la guerre civile dans un pays déjà profondément   meurtri, une voie de salut ». 

 Le porte-parole adjoint de l’Apr est d’avis qu'« En termes clairs, ces politiciens dépassés et promoteurs du pouvoir par voie non démocratique et sans perspective de progrès social, économique et politique, affichent leur volonté de voir un jour notre pays sombrer dans les ténèbres et les horreurs d’un conflit fratricide ».

Pour M. Mbow « Cette horrible perspective est la traduction d’une vision funeste de la chose politique et une apologie de la violence barbare. En somme, une forme nouvelle de position antipatriotique que ne saurait accepter le grand peuple du Sénégal », conclut-il.   

Aminata Diouf

Dimanche 26 Juillet 2020 - 13:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter