Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire de l’attaque de la mairie de Mermoz : Le couple Dias se défoule sur les Wade

Ce sont des parents inquiets pour leur fils qui ont reçu la presse hier à leur domicile. Et pour sa première sortie publique sur cette affaire, Christine Dias, en mère de famille s’est adressée directement à Viviane Wade pendant que Jean-Paul lui s’en prend à Wade et son entourage.



Affaire de l’attaque de la mairie de Mermoz : Le couple Dias se défoule sur les Wade
‘Si l’ambition est de permettre à Karim Wade d’accéder à la magistrature suprême, cela ne pourrait se faire qu’avec le suffrage de la majorité des Sénégalais et en aucun cas avec le sang de mon fils’, a averti hier Christiane Dias la maman de Barthélemy. Visiblement outrée par les conditions d’arrestation de son fils, Mme Dias interpelle directement Viviane Wade : ‘Je prends à témoin toutes les femmes et mères de famille et m’adresse à Mme Viviane Wade. Si tant est que Karim est son fils qu’elle a mis au monde, Barthélemy est mon fils que j’ai mis au monde’. Alors poursuit Mme Dias, ‘l’intimidation ne passera pas, ce désir ardent d’éliminer physiquement Barthélemy ne passera pas’. L’acharnement sur sa famille non plus.

Sur ce point précis, Mme Dias dénonce et situe cet ‘acharnement’ en 2006. ‘Cet acharnement sur ma famille depuis le vendredi Saint 2006 (poursuite contre Jean Paul Dias, Ndlr), l’Assomption en août 2010 (arrestation de Barthélemy, Ndlr) et aujourd’hui Noël 2011 (nouvelle arrestation de Barthélemy) ne passera pas’, a-t-elle fait savoir.Pour Christine Dias, l’attaque de la mairie de Mermoz Sacré-Cœur le jeudi 22 décembre 2011, a été commanditée par ‘des personnalités au plus haut niveau de l’Etat’.

Puis c’est autour de Jean Paul Dias de se faire l’avocat de son fils. L’opposant d’accuser successivement les Wade, Baye Moussé Bâ dit ‘Bro’ garde du corps du président de la République. Mais aussi Abdoulaye Faye, l’administrateur du parti. ‘Tout ce qui a été planifié dans cette affaire a été organisé par ‘Bro’ avec comme co-organisateur Abdoulaye Faye qui a livré les véhicules. Les commanditaires c’est Wade, son fils Karim et sa femme Viviane. Ce, dans leur obsession de faire de Karim Wade le président du Sénégal’, accuse Dias père.

D’après Jean Paul Dias, tout est parti des 50 millions que Wade avait dégagés pour la sécurité du meeting et du Congrès des Fal 2012. ‘Cet argent, informe-t-il a été confié à Pape Diop président du Sénat et à Meïssa Sall sénateur. C’est là que ‘Bro’ est allé voir Wade pour lui dire qu’ils ont prévu des actions. Wade a appelé Pape Diop et Meïssa Sall pour leur proposer l’action mais ces derniers ont refusé. Wade récupère l’argent et le remet à ‘Bro’ avec comme unique objectif d’assassiner Barthélemy Dias’, raconte Dias-père.

Selon le secrétaire général du Bcg, ‘Bro’ est un habitué des faits. Il est impliqué, dit-il ‘dans énormément de choses louches dont l’affaire Talla Sylla, la disparition de Ismaël Mbaye etc…’ N’empêche, ‘il ne sera jamais inquiété’, confie Dias. ‘Bro ne sera jamais mis en prison parce qu’il tient Wade par la gorge. S’il entre en prison, il ferait exploser l’Etat en plein vol’, insiste Jean Paul Dias.

A Karim Wade le Premier secrétaire du Bcg indique, qu’il est la cause de la candidature contestée de son père. ‘Tu [Karim, Ndlr] veux être président par la force d’un pays où tu n’es pas né, dont tu ne parles pas la langue et où les gens ne t’adoptent pas’. C’est pour cela dit-il que ‘Wade veut se présenter, pour ensuite lui donner le pouvoir’. Mais c’est peine perdue, s’exclame Dias, ‘car je suis persuadé que les Sénégalais ne l’accepteront pas’.

Yakhya MASSALY Anaïs TANKAM (Stagiaire) Walfadjri quotidien


Mardi 10 Janvier 2012 - 08:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter