Aida Mbodji désapprouve la décision de la CENA et précise...

L’ex maire de Bambey ne parle pas le même langage avec la Commission électorale nationale autonome (Cena). Aida Mbodji signale que sa coalition n’est pas engagée par le consensus trouvé avec les partis et coalitions, notamment celui de permettre à l’électeur de prendre 5 bulletins sur les 47, le jour du scrutin des législatives.



Aida Mbodji désapprouve la décision de la CENA et précise...
Aïda Mbodji se veut claire: l’Alliance Nationale pour la Démocratie (AND) / Saxal Liguey n'est pas engagée par la décision de la CENA.

«On nous parle d’un consensus qui ne nous regarde pas. Un consensus auquel nous n’adhérons pas. Ils sont allés jusqu’à dire qu’ils sont convié tous les mandataires des 47 listes en compétition. Nous n’avons pas été conviés. Ils ont appelé tout le monde sauf nous », râle la présidente du groupe parlementaire des Libéraux démocrates.

Selon la député libérale, c’est par voie de presse que sa coalition a appris la réunion sur les modalités de pratiques du scrutin pour les prochaines législatives.

Lors d’une rencontre avec les membres de son mouvement, la tête de liste nationale de "AND/ Saxal Liguey n'a pas manqué de répondre à ses détracteurs, qui soutiennent que sa liste a été cautionnée par le Président Macky Sall. « Ceux qui parlent de listes cautionnées par le président Macky Sall doivent diriger leur regard ailleurs. Par conséquent, tout ce qui a été retenu ne nous engage pas », a-t-elle répliqué. 

Aminata Diouf

Lundi 3 Juillet 2017 - 13:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter