Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : cas en Bretagne, nouveaux clusters dans les Vosges

Les foyers de contamination se multiplient en Mayenne, Bretagne, Gironde... Pour éviter l'apparition d'une 2e vague en France, le port du masque devient obligatoire ce lundi 20 dans les lieux publics clos (commerces, banques, marchés couverts...). Baisse des cas en Guyane, fermeture des frontières France/Espagne, sommet européen, clusters dans les Vosges... Les infos en direct du dimanche 19 juillet.



Depuis l'apparition du nouveau coronavirus apparu en Chine en décembre 2019, plus de 14,3 millions de personnes ont été contaminées et la barre des 600 000 décès enregistrés dans le monde vient d'être franchie, selon les dernières statistiques de l'Université John Hopkins. En Amérique du Sud, le Brésil semble avoir atteint un "plateau" selon l'OMS, après une flambée des cas.

 Le nombre de contamination bondit encore en Afrique du Sud, Australie, Etats-Unis mais aussi en Asie du Sud. Elle repart dans d'autres comme en Espagne où la ville de Barcelone est reconfinée pour les deux prochaines semaines. En France, après une forte baisse et une stabilisation, la circulation du virus reprend dans plusieurs régions. Dans son dernier bilan, Santé Publique France confirme une augmentation de l'incidence des cas (+19% entre semaine 27 et semaine 28), des passages aux urgences pour suspicion COVID-19 et des clusters.

La circulation virale reste néanmoins à un niveau "bas" sur l'ensemble du pays, à l'exception de la Mayenne où le nombre de nouveaux cas augmente rapidement (50.1 cas pour 100 000 habitants) à cause de plusieurs clusters. Au 17 juillet, le bilan est de 30 152 décès du Covid-19 en France (+14 en 24h) et 174 674 cas positifs. 97 clusters sont en cours dans le pays. Quatre régions (Ile de France, Grand-Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent 70% des patients hospitalisés en réanimation. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé vendredi 17 juillet lors d'une interview télévisée sur France 2 qu'un reconfinement de territoires est envisageable si le nombre de cas de Covid-19 repart trop à la hausse. "Nous devons être prêts à toute opportunité", a-t-il prévenu.

La semaine prochaine, le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics clos comme les marchés couverts et les commerces. De plus, la France renforce sa capacité de test prévient le chef du gouvernement : "Nous sommes en train de renforcer nos capacités en terme de tests dans les ports et les aéroports. Il faut des tests au retour des Français mais aussi à leur départ de France". Jean-François Mattéi, Président du conseil d'administration de l'Académie nationale de médecine et ancien ministre de la Santé, a estimé le 13 juillet sur France Info, que "80% des Français [doivent porter] le masque pour que le taux de contamination, le fameux R0, descende au-dessous de 1", sans quoi, l'apparition d'une deuxième vague est plus qu'inévitable.

Le message a été formulé dès le 9 juillet par le Pr Jean-François Delfraissy, Président du Conseil Scientifique Covid-19, qui confirmait, dans un entretien accordé à l'AFP, que "beaucoup d'éléments font penser qu'il pourrait y avoir un retour du virus pour la fin octobre ou le mois de novembre". La France va multiplier les campagnes de dépistage pour prévenir une deuxième vague.

sante.journaldesfemmes.fr

Dimanche 19 Juillet 2020 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter