Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Hic et Nunc ! La chronique de Kaccor Bi sur la justice sénégalaise



Hic et Nunc ! La chronique de Kaccor Bi sur la justice sénégalaise
Hic et nunc ! C’est devenu un impératif. Il faut sauver la Justice sénégalaise. La libérer des mains de l’Exécutif qui fait des juges des marionnettes dont il tire les ficelles pour « tuer » ceux qui dérangent. L’unanimité n’étant pas de ce monde, on peut dire sans risque d’être démenti que beaucoup — sinon la plupart — de nos compatriotes pensent que notre chère justice est ligotée. Le « Ndeup » des magistrats tenu hier est révélateur du grand mal qui ronge ce pouvoir aux ordres.

Des carriéristes, prêts à vendre leur liberté pour des fonctions et des sinécures, la chahutent cette justice. Et quand l’un d’eux tente de se débarrasser de ses chaines, le Prince a toujours sa façon de le mettre au trou. C’est se taire où se démettre. Même en plein procès, quand on essaie de prendre des libertés, le Chef peut vous renvoyer sur fond d’humiliation. L’immixtion des politiques dans le travail des magistrats est flagrante et dégradante. Karim Wade et Khalifa Sall ont été condamnés parce que c’était la volonté de l’Exécutif.

Sonko allait connaitre le même sort, si le peuple avait laissé les juges aux ordres du prince le mener à l’abattoir. Le réquisitoire (même tardif) de l’ancien procureur de la Cour de répression de l'enrichissement illicite constitue la preuve de l’ingérence inadmissible de l’Exécutif dans des dossiers politiques. Et après avoir actionné sa justice, ils viennent toujours insulter notre intelligence en parlant d’une séparation des pouvoirs qui n’existe que dans leur tête.

Il est interdit de toucher à leurs amis ou à ceux qui ont fait serment de soutenir le Chef et se ranger derrière lui. Lui-même avoue mettre des dossiers sous le coude ou quand la stabilité du pays en dépend. Hérésie, hérésie !! Il est impératif de réconcilier le peuple avec sa Justice. Lui donner des gages qu’elle est là pour tout le monde et non pas pour éliminer ceux qui ne pensent pas comme le Chef et son clan. Tout le monde y gagnerait !

KACCOR BI, Le Témoin

AYOBA FAYE

Vendredi 26 Mars 2021 - 08:28


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter