PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




La Banque Mondiale injecte 306,7 milliards Fcfa pour financer 4 projets au Sénégal

Le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan a signé jeudi un accord de financement de 4 projets par la Banque Mondiale avec la Directrice des opérations de cette dernière, à hauteur de 306,7 milliards Fcfa.



La Banque Mondiale va injecter 306,7 milliards Fcfa au Sénégal pour le financement de quatre projets que sont : le Renforcement et l'extension du réseau électrique de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs), l'Appui aux négociations des projets gaziers et de renforcement des capacités institutionnelles, le Projet pilote de système de bus rapide (Brt) et le développement du tourisme et des entreprises.
Pour le projet de renforcement de la tension du réseau électrique de l'Omvs, la Banque Mondial a dégagé 60,2 milliards Fcfa qui va aider à "construire une nouvelle ligne de transmissions de 225 KV (Kilovolts) à double circuit avec une capacité de transit de estimée à 400 MW (Mégawatts), reliant Kayes (Mali) et Tambacounda".
Pour ce qui s'agit des projets gaziers et du renforcement des capacités institutionnelles, 16,7 milliards Fcfa seront financés pour "garantir et préserver les intérêts du Sénégal, dans un contexte marqué par des découvertes prometteuses de pétrole et de gaz".
Le troisième accord est relatif au financement du projet pilote de système des bus rapide (Brt) qui vont améliorer la mobilité urbaine à Dakar en assurant le transport de près de 300 000 passagers par jours. Il va coûter 184,2 milliards Fcfa avec le "développement d'un corridor Brt entre Guédiawaye et Dakar sur 18,3 kilomètres avec 3 terminaux de passagers principaux et 20 stations supplémentaires, intégrant toutes les normes de fiabilité et de sécurité".
Enfin, la Banque Mondiale a injecté 45,7 milliards Fcfa pour le développement du tourisme et des entreprises. Il s'agira également d'améliorer l'environnement des affaires au Sénégal et de promouvoir la création de Petites et moyennes entreprises (Pme).
 

AYOBA FAYE

Vendredi 7 Juillet 2017 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter